Chapitre IV: Les signes de Matthieu 24 en questions (1ère part. vers.1-34)

apocalypse-now_chap_IV

Encore une fois, j’encourage le lecteur à lire les chapitres « Apocalypse Now? » dans l’ordre (en prenant soin de lire les commentaires!)

Matth.24 :3 Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ?
La tradition ne voit ici qu’une question (en trois déclinaisons). Cette vue oblige à un amalgame et il en résulte une eschatologie tronquée, y voyant ici toute une série de signes précédents le retour du Seigneur et la fin du monde.
En regardant de plus près nous voyons que les disciples ont posé à Jésus pas seulement une question, mais trois (même si les trois sont liées).
Question 1 : “ quand ces choses arriveront-elles?”
Question 2 : “quel sera le signe de ton avènement ?”
Question 3 : “quel sera le signe de la fin du monde ? ”
Le fait de reconnaître trois questions distinctes et de comprendre ces trois questions change radicalement notre façon de comprendre les réponses que Jésus donne dans les versets suivants.

Question 1. La première question que les disciples ont posée à Jésus était, “Quand ces choses vont-elles arriver?” Avant que nous regardions la réponse de Jésus, nous devons identifier ce que sont “ces choses” dont les disciples parlaient. La réponse est au chapitre 23 :36: « tout cela retombera sur cette génération », vers.38: « votre maison vous sera laissé déserte ». Et au début du chapitre 24: « il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée. » En synthèse Jésus annonce le jugement sur Jérusalem et sur le temple. Les mêmes mots sont employés dans l’évangile de Luc
Luc.19 :41-44 Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, et dit: Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts; ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée
Luc 21:5-7: Et comme quelques-uns disaient du Temple, qu’il était orné de belles pierres, et de dons, il dit : Est-ce cela que vous regardez? Les jours viendront qu’il n’y sera laissé pierre sur pierre qui ne soit démolie. Et ils l’interrogèrent, en disant : Maître, quand sera-ce donc que ces choses arriveront? Et quel signe y aura-t-il quand ces choses devront arriver ?”
Ici il est clair que la question porte sur la destruction du temple et de Jérusalem !

Question 2. Les disciples ont demandé : « Quel sera le signe de ton avènement ? »
Nous devons chercher à comprendre à quoi les disciples faisaient-ils allusion dans leur question. Ils ne pouvaient penser, comme nous, à une seconde venue, ils ne pensaient déjà pas que Jésus allait mourir (voir la réaction de Pierre), ils ont été désemparé à la croix. Ils n’avaient pas intégré la notion d’un départ, encore mois celle d’un retour! Même les paroles explicites de Jésus concernant son retour n’avaient pas encore été prononcées !
Quand les disciples ont demandé à Jésus, “Quel sera le signe de Ton Avènement ?” ils lui demandaient, en bon juif de l’époque, “Quand entreras-tu dans Ton royaume ?” “Quand prendras-tu Ta position et te révéleras-tu comme roi ?”

Question 3 Les mots sont précis, les disciples questionnent ici Jésus sur la fin de cet âge, de cette période et non de cette planète, de ce monde!

Récapitulons:
Question#1 – Quand la destruction de Jérusalem et du temple va-t-elle avoir lieu ?
Question #2 – Quand entreras-tu dans Ton royaume ? Quand prendras-tu Ta position et te révéleras-tu comme roi ?
Question #3 – Quand cet âge s’achèvera-t’il ?

Nous sommes très loin d’une liste de signes précédents le retour du Seigneur et la fin du monde.
Il s’en suit une liste de signes permettant à ces auditeurs de reconnaître les événements.
Étonnement au verset 34, dans sa réponse Jésus dit :“Vraiment je vous dis, cette génération ne passera point, que toutes ces choses ne soient arrivées.”
Quelques traductions fantaisistes ont traduit le mot « génération » par « race » en violant les règles de traduction et en forçant le texte mais ça ne tient pas.
Si Jésus dit la vérité, tout ce qui précède le verset 34 s’est accompli dans la génération de ses auditeurs. Ce qui signifie que ça n’est plus à attendre!
Pouvons-nous accepter ces paroles de Jésus littéralement ? Oui!
Le livre des Actes, les historiens Flavius Joseph (La Guerre des Juifs, et Antiquités Judaïques) et Tacite (Histoires, Annales) et d’autres confirmeront que chaque parole s’est accomplie.
Donc me voici avec mes questions:
- Puisque la première question porte sur la destruction du temple et de Jérusalem, pourquoi penser que les réponses de Jésus traiteraient d’un autre sujet, des jours qui précéderaient son retour?
- Si Jésus dit que toutes ces choses arriveront avant que cette génération ne soit passée (et qu’effectivement, environ 40 ans plus tard, Jérusalem et le temple ont été complètement détruit), pourquoi alors essayer de faire coller l’actualité présente à ces vieux signes accomplis il y a environ 2000 ans ?
- L’avènement commençant quand Jésus reçoit la Seigneurie, et que ceci étant déjà accompli quand il a été glorifié, comment comprendre qu’il serait parler ici de son retour?

Je sais que je jette un pavé dans la marre mais je persiste à dire que toute vérité, toute vraie croyance n’a pas peur d’être éprouvée par des questions. Celui qui ne se pose plus de questions croit tout savoir et il se trompe.
Stay tuned … to be continued

71 Responses to Chapitre IV: Les signes de Matthieu 24 en questions (1ère part. vers.1-34)

  1. André Robquin

    Un pavé dans la mare mais un bon !!

    Et oui, mes certitude ne sont parfois que des prétextes à ne pas me remettre en question. Cela me permet de ne pas me connecter à Celui qui est est vie ; et de vivre ainsi comme un agnostique.

    Ainsi pour la fin du monde il est plus facile de croire aux diverses schémas établis, que dans une aventure dans l’inconnu avec l’assurance qu’il est là et cela est suffisant.

    @André Robquin :

    Merci André pour ta lucidité

  2. Béréen Radic

    Wouahhh!!! Paddy a encore frappé, il met un grand coup de pied dans la fourmilière.
    Tu es un vrai générateur à questions « chiantes » (excusez moi du terme) mais tellement pertinentes.
    J’ai commencé à me renseigner sur les historiens que tu cites et j’ai mes premières confirmation, je tombes sur le …
    Mathh.24 ne sera plus jamais le même pour moi. Wouahhh, c’est décoiffant.
    Du coup j’ai des questions qui montent, je penses à certains versets entre 1et 34 pas si faciles a interpréter, mais voyant le profil, il y a client, c’est sûr que tu y a déjà pensé.
    J’attends de voir si les questions fusent, sinon je reviendrai, pour l’instant je déguste, je digère et je réfléchi.
    Merci Paddy, tu ne peux pas savoir comment ça me rafraichit.

    @Béréen Radic :

    Merci pour ton appréciation, c’est vrai que j’attends de la réaction et des questions. Je n’ai pas réponse à tout, mais j’ai bien médité sur le sujet, je me suis exposé à la révélation et moi aussi je suis tombé sur le … ;-)
    Paddy.

  3. aux bien aime

    Bien aimé bonjour Patrick j’ai lu Math.24 mais on vois plus loin que au verset 29 Jésus continue et annonce des signes qui ne se sont pas encore réalises son retour il parle que les tribus de la terre verront le fils de l’ homme venant sur les nuées et seulement ensuite verset 34 il parle de cette génération ne passeras pas que toutes toutes ces choses ne soient arrivées. Donc comment comprendrons nous que leurs génération l’ai déjà vécu étant donne qu’il parle de son retour.

    • Paddy

      Merci d’avoir posé cette question. Elle révèle l’approche populaire de ces versets, on a l’impression qu’ils traitent du retour de Jésus.Beaucoup voit dans ces versets un cataclysme cosmique digne des meilleures films catastrophes et un retour de Jésus sur les nuées, visible de toute la terre. Premièrement, si nous considérons que ces signes ne se sont pas encore accomplis alors qu’ils se trouvent avant le verset 34 où Jésus affirme qu’ils auront lieu pendant leur génération, nous aurons un problème de foi. Soit Jésus n’a pas dit la vérité, soit nos bibles sont fausses! Je ne le crois pas. La solution doit être ailleurs, surement au niveau de notre interprétation et de notre compréhension.
      Reprenons ensemble ces 2 versets:

      - Vers.29 “Et aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil sera obscurci, et la lune ne donnera pas sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.” Pour bien situé dans le temps ce « signe » remarquez que Jésus a dit que ces choses arriveraient “tout de suite après la tribulation de ces jours.” Puisque la tribulation que Jésus a décrite est arrivée en l’an 70, nous devrions chercher l’accomplissement de ce verset « tout de suite » après l’an 70.
      Pour bien comprendre ce dont il est parlé, nous devons être familiers avec certains idiomes juifs. Le soleil, la lune et les étoiles étaient souvent utilisés pour faire allusion aux autorités gouvernantes (Gen.37 :9 ; Apoc.12 :1). Peut-être certains diront, nous n’avons pas besoin d’être expert en idiomes juifs pour comprendre la bible, à ceux là je répondrai, utilisons donc les lois élémentaires d’interprétation. Trouve-t-on des textes avec un langage similaire dans le reste de la Bible ? La réponse est oui !
      Ezéchiel. 32 :7-8“ Et quand je t’aurai éteint, je couvrirai les cieux, et ferai obscurcir leurs étoiles, je couvrirai le soleil de nuages, et la lune ne donnera plus sa lumière. Je ferai obscurcir sur toi tous les luminaires qui donnent la lumière dans les cieux, et je répandrai les ténèbres sur ton pays, dit le Seigneur l’Éternel.
      Esaïe 34 :4-5 Et toute l’armée des cieux se fondra, et les cieux seront mis en rouleau comme un livre, et toute leur armée tombera, comme tombe la feuille de la vigne, et comme tombe celle du figuier. Parce que mon épée est enivrée dans les cieux, voici, elle descendra en jugement contre Edom, et contre le peuple que j’ai mis à l’interdit.
      Esaïe 13 :10 Même les étoiles des cieux et leurs astres ne feront point luire leur clarté ; le Soleil s’obscurcira quand il se lèvera, et la Lune ne fera point resplendir sa lueur.
      Ces prophéties contre l’Egypte, contre Edom et contre babylone se sont accomplies et pourtant il n’y eut aucun cataclysme physique dans l’espace, les étoiles et les constellations ne se sont pas arrêter, le soleil ne s’est pas obscurcie, le ciel ne s’est pas enroulé etc… Il ne faut pas chercher un accomplissement littéral physique. Il s’agit en fait d’ un langage apocalyptique juif qui signifie la fin d’un royaume, un transfert d’autorité, un changement d’âge. C’est peut être difficile pour les Chrétiens d’aujourd’hui de penser à Jésus utilisant une telle terminologie, mais c’est exactement ce qu’Il a fait. En fait, c’est la seule façon dont cette terminologie est utilisée ailleurs dans la Bible. C’était un idiome juif faisant référence à une destruction à venir et à un transfert d’autorité. Donc on peut en conclure que Jésus annonce avec la destruction du temple un changement d’autorité. La fin d’une chose et le commencement d’une autre. Quelque chose de nouveau a pris place dans le ciel !

      - Vers.30 Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. Certains en lisant ces paroles visualisent Jésus revenant sur les nuées du ciel. J’ai encore une question : ce verset dit-il que Jésus apparaîtra dans le ciel ? NON Il dit que “le signe” apparaîtra ! ? La Version King James de Matthieu 24 :30 dit comme cela : “Et alors paraîtra le signe du fils de l’homme dans les cieux.” Un signe déclare quelque chose. Quel est le signe ? Qu’indiquera ce signe ? Que le Fils de l’Homme est dans le ciel. Il est arrivé. Il s’est assis sur Son trône. Il a réussi ! C’est exactement ce que Daniel avait prophétisé, quand il a vu dans la vision, Jésus Christ prenant Sa position à la droite du Père : “Je regardais [encore] dans les visions de la nuit, et voici, comme le Fils de l’homme, qui venait avec les nuées des cieux, et il vint jusqu’à l’Ancien des jours, et se tint devant lui. Et il lui donna la seigneurie, et l’honneur, et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les Langues le serviront.” (Daniel. 7 :13-14) Remarquez la similitude des mots de Daniel et de Jésus. Il n’est pas parlé du fils de l’homme venant des cieux mais arrivant dans les cieux. Daniel l’a prophétisé. Puis Jésus l’a réalisé quand Il a reçu de Son Père le droit de régner, son travail sur la terre étant accompli de manière satisfaisante. Comment le signe a-t-il été visible ? Par la destruction du temple !
      Pour l’expression “alors toutes les tribus de la terre se lamenteront ”, le mot grec qui a été traduit dans cette version par le mot « terre ». est souvent utilisé en renvoyant à la Terre Promise des Juifs. Donc, toutes les tribus d’Israël porteront le deuil. Quand la nouvelle de la destruction du Temple et de tout Jérusalem a atteint les tribus d’Israël, une grande lamentation a eu lieu dans leurs synagogues et dans leurs maisons. « Le signe » (la destruction de Jérusalem) a fait porter un grand deuil aux « tribus » (d’Israël)
      Voilà une autre alternative de voir ces versets sans faire Jésus menteur ;-)
      Merci d’avoir posé cette question qui a fait avancer le sujet

  4. Raphaël

    Bonjour Paddy,

    Je pense que Matthieu 24 revêt un caractère typologique et en cela son interprétation particulière nécessite certainement l’aide du Seigneur.
    Dans ce chapitre Jésus parle clairement de ce que tu décris mais je crois également de son retour comme en témoigne (selon moi) les versets suivants :

    Matthieu 24:14  
    « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. »

    Matthieu 24:21
    « car alors il y aura une grande tribulation, telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais. »

    Matthieu 24:27  
    « Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. »

    Matthieu 24:31  
    « Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. »

    Matthieu 24:42 à 46  
    « Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.
    Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
    C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.
    Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable?
    Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! »

    Je pense qu’effectivement les disciples de Jésus ne savaient pas encore que Jésus s’en irait vers Son Père et encore moins qu’Il reviendrait.
    Cependant je suppose que Jésus répond ici non seulement aux disciples mais aussi à toute l’Eglise jusqu’à nos jours et nous savons (comme les apôtres l’ont compris plus tard) que Son avènement correspond « aussi » et surtout à son retour; en clair disons que son « premier avènement » (son ascension) l’introduit dans son règne de guerre (Il faut qu’il règne jusqu’à qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds) alors que son « second avènement » (son retour) l’introduit dans son règne de paix (la mort est vaincue).

    J’imagine aisément que je ne t’apprends rien concernant la typologie biblique ce qui me rends d’autant plus perplexe au vu que tu n’y fasses pas allusion.

    @Raphaël :

    Merci pour tes remarques, elles permettent d’avancer dans notre sujet.
    Avant de reprendre chaque verset que tu mentionnes et proposer une autre vue, je me permet juste une petite mise au point.

    Un verset clé pour interpréter est le verset 34 « …cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive ». Certains pour contourner la difficulté ont émis l’hypothèse que certainement jésus a voulu dire « race ».
    1° il y a un autre mot grec spécifique pour race.
    2° le mot grec traduit ici par génération sur les 37 emplois dans le NT n’est jamais traduit race, ni dans la King james, ni dans la Darby et juste 2 fois (on se demande pourquoi!) dans la Segond.
    3° Souvent le contexte impose le mot « génération » au dépend de « race ».
    Tout ça pour souligner que ce verset est comme une balise qui nous permet de vérifier si notre interprétation est juste.

    Passons à tes versets Matthieu 24:14 : Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.
    On cite souvent ce verset pour encourager les Chrétiens à répandre l’Évangile dans le monde pour que Jésus Christ puisse revenir. C’est bien mais nous buttons sur cette parole de Jésus qui a dit que tous les événements dont Il a parlé arriveraient dans cette génération.
    Si jésus dit vrai, comment cela a t’il pu s’assomplir avant 70?
    Dans l’étude la la Bible, l’un des principes fondamentaux est de lire tous les passages qui parlent des mêmes sujets avant de tirer n’importe quelles conclusions de ce qu’un passage spécifique signifie. De cette manière, nous permettons à la Bible de s’interpréter elle même, avec moins de malentendus en raison de nos propres préjugés et influences culturelles. Pour notre verset (Matthieu 24:14), il sera utile de se renseigner s’il y a d’autres passages de la Bible qui parlent de l’Évangile prêché dans le monde entier. Nous trouvons cinq passages qui abordent ce sujet.
    Étonnamment, les cinq passages nous révèlent comment l’Évangile a été proclamé à toutes les nations dans la génération des apôtres (Romains 1:8, Romains 10:18, Romains 16:25-26, Colossiens 1:5-6, Colossiens 1:23).
    L’expression « toute la terre » aussi se retrouve dans Luc.2 :1, il est évident ici qu’il ne s’agit pas du monde entier comme nous l’entendons aujourd’hui. Il s’agit seulement du monde romain méditerranéen.
    Vue de cette perspective est-ce que Matth.24 :14 a été accompli avant 70 ? OUI !
    Devons nous alors arrêter l’effort d’annoncer l’évangile et d’atteindre les bouts de la terre, bien sûr que non !
    Mais ce verset ne parle de fin du monde ni de retour du seigneur mais de la fin du temple.

    Matthieu 24:21 « car alors il y aura une grande tribulation, telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais.
    Encore une fois, regardons notre balise, c’est pendant leur génération!
    Du coup d’autres questions s’imposent: Si Jésus parlait vraiment des événements de l’an 70, comment pourrait-il avoir dit que rien de si terrible ne s’est produit depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, ni il n’y en aura plus de telle?
    N’y a t il pas eu des choses plus méchantes qui sont arrivés que la destruction de Jérusalem ?
    Et que dire de l’Holocauste du vingtième siècle quand 6 millions de Juifs ont été assassinés? Et que dire des autres temps de guerre et de destruction de masse?
    Sans nier toutes les horreurs et les drames au fils des siècles, ç’est de la façon dont Jésus parle de la destruction de Jérusalem et de la grande persécution qui s’en suivie. En 70 on estime à plus d’un million de juif d’exterminé (c’est pas moins horrible que 6 millions en 6 ans), Flavius Joseph donne des détails terribles sur l’horreur de ces jours (cannibalisme, massacres etc…).

    Matth.24 :27 Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.
    Le sens premier est que le signe sera flagrant, visible, sans équivoque. Le contexte (vers.26) confirme, ça en sera pas dans le désert ou dans une chambre, ça ne sera pas secret!
    Une autre chose intéressante, c’est que le signe de l’avènement, la destruction de Jérusalem, est décrite par Flavius Joseph avec précision, et le mouvement des armées romaines s’est fait en partant de l’Orient vers l’Occident.

    Matthieu 24 :31 : Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.
    Est-il parler ci de l’enlèvement ? 3 versets plus loin nous avons toujours cette parole «“cette génération ne passera point, que toutes ces choses ne soient arrivées.” Comment pouvons-nous le comprendre?
    Tout d’abord le mot grec aggelos souvent traduit « ange » signifie en premier lieu « messager », que le messager soit une créature céleste ou humaine. Nous sommes tellement conditionnés que dés que nous lisons le mots « anges » nous imaginons des créatures célestes. Plusieurs exemples dans les évangiles montrent que ce terme peut s’appliquer sans aucun doute possible à des êtres humains (cf Matthieu 11:10, Marc 1:2, Luc 7:24, Luc 7:27)
    Le grand son de trompette signifie pour les Juifs qu’un décret royal sortait. Et quel était ce décret ? C’était le temps de libérer les anges (les messagers) de Dieu afin qu’ils aillent et réunissent Son peuple dans toute nation. En même temps, les disciples de Jésus ont été chargés d’aller et prêcher l’Évangile, en faisant des disciples de chaque nation. La nation juive n’était plus le seul peuple accepté dans un rapport d’alliance avec Dieu. Jésus était devenu le Bon Berger qui réunissait Ses brebis d’un bout à l’autre du monde.
    Le mot « rassembler » est significatif, car il signifie littéralement « à la synagogue.”
    Les messagers de Christ rassembleraient les gens dans Sa nouvelle synagogue. La fin du vieux Temple aiderait seulement à accélérer la construction du nouveau temple, qui est l’Église.
    A la Pentecôte, quand Christ a reçu un nouveau corps, un nouveau temple, il y eu un grand bruit et 120 voix.
    En type de cet événement, la dédicace du temple de Salomon où 120 trompettes ont retentis (2Chron.5:1-14).

    Pour Matth .24 : 42-46 nous sortons ici du cadre de ce billet (voir le titre : 1ère part. vers.1-34).
    Nous aborderons ces questions dans un des prochains billets.
    Merci encore pour ta contribution
    Paddy

  5. aux bien aime

    merci Paddy pour ta grande explication et ta patience mais alors le retour de notre seigneur doit il se voir aussi sur le principe de certains idiomes juifs ou véritablement posant ses pieds sur le mont des oliviers car les anges ont annonces que de la manière dont il est monte au cieux de la même manière il reviendra
    alors pour toi frère idiome ou image véritable
    je m’exprime peut-être mal mais c’est une vrai question pas un doute merci frère

    @aux bien aime :

    En aucun cas je ne mets un doute sur le retour du Seigneur. Il reviendra sur le mont des Oliviers comme il est écrit.
    Là où j’ai des doutes, c’est sur la vue que l’on nous a « imposée » sur les temps de la fin. ;-)
    Paddy

  6. François 2

    Une remarque sur ton commentaire du verset 29.

    L’empire romain n’a pas été ébranlé pendant « cette génération ». Il a fallu attendre la crise dite du III ème siècle pour que cet empire commence à avoir des problèmes.
    Et c’est seulement en 380 que l’empire s’est divisé en deux (occident et orient).
    Et l’empire d’occident a cédé seulement en 500 environ devant les ostrogoths.

    Pour plus de renseignements, voici une piste de référence.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_

    Finalement, je suis plus que septique que Jésus parle dans ce verset de gouvernements terrestres.
    On aborde ici des questions d’interprétation symboliques OU littéralistes.

    Si on prend une interprétation symbolique, Jésus ne parlerait-il pas plutôt ici de réalités spirituelles: les puissances des cieux qui, elles, sont ébranlées… par la prédication de l’évangile dans le monde romain.

    Sujet passionnant: merci.
    J’y reviendrai.

    @François 2 :

    Complètement d’accord avec toi
    Paddy

  7. Béréen Radic

    Et ça continue encore et encore
    Merci vous tapez les questions que j’avais au bout de mon clavier
    Et les réponses, quelle fluidité! Quelle clarté! Quelle remise en question!
    Me voici accros à la saga « Apocalypse Now? »
    C’est décidé, je fais un tri drastique dans ma bibliothèque au rayon eschatologie!
    merci Paddy

  8. aux bien aime

    bonjour Patrick et merci
    mais ces signes que beaucoup attendaient s’ils sont déjà accomplis as- tu trouvé dans les écritures des points de repères si je peux dire ainsi qui ne sont pas encore accomplis
    pardonne cette question mais il y a une telle remise en question non de la parole mais de notre compréhension
    merci

    @aux bien aime :

    L’Eglise, à cause de sa vue tronquée sur la fin des temps, a abandonné le monde à lui-même et au diable et a attendu le retour du seigneur et le jugement de Dieu qui s’abattrait sur la terre.
    Sa seule espérance est le ciel.
    Ta question est intéressante, j’y répondrai par d’autres:
    Avons-nous vraiment besoin de repères pour discerner les temps dans lesquels nous vivons ou avons-nous besoin de retrouver des repères concernant notre mission sur terre?
    Avons besoin de retrouver des repères sur l’intention de Dieu concernant la terre et concernant son royaume?
    Comment pouvons-nous, individuellement et corporativement, nous repentir pratiquement?
    Pour moi les repères de temps sont secondaires. Le jour de notre mort, c’est notre fin du monde. Etre prêt pour la fin, c’est l’essentiel!
    Je suis sûr que tu attendais une autre réponse, désolé de la différer, mais c’est plus pédagogique d’opérer de la sorte pour revenir à l’essentiel.
    Paddy

    • henridet

      Amen, amen, amen, tu dis la même chose que le seigneur m’a fait comprendre, il avait dit aux disciples que les temps de la fin C’est Dieu qui le connait, et la mort rode autour à chaque détour afin de les haper et les éloigner du salut.

      De ce fait, non pas ne pas croire que jésus revient, mais ne pas s’arrêter a dire jésus revient pas maintenant mais que quand on meurt c’est la fin du monde pour celui qui est mort.

      s’il était dans le péché il est déja passé en jugement, celui qui a gardé les commandements de christ hérite de la vie Eternel. Il ya même de stémoignages de gens qui disent avoir vu le seigneur venir leur chercher sur leur lit de mort alors que les frères étaient venu lui dire aurevoir.

      Merci pour vous réflexions, ça fortifie vraiment car je trouvais ce passage de Matthieu 24 bizarre et le truc bizarre que j’avais descellé j’ai compris d’où il venait.

  9. Nicolas

    Bonjour
    SI on considere Matthieu 24:29:
    Or, aussitôt après l’affliction de ces jours-là, le soleil deviendra obscur, et la lune ne donnera point sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les vertus des cieux seront ébranlées.
    Avec Apocalypse 6:12-13
    Et je regardai quand il eut ouvert le sixième sceau, et voici, il se fit un grand tremblement de terre, et le soleil devint noir comme un sac fait de poil, et la lune devint toute comme du sang
    Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsque le figuier étant agité par un grand vent, laisse tomber ses figues encore vertes.
    On constate qu’il s’agit du même événement, ce qui me porte a croire que tous les événements de Matthieu 24 ne sont pas encore accomplis puisque l’apocalypse a été écrit après la destruction du temple en 70.
    Cet événement semble être celui qui précède juste le jour du Seigneur.

    Excusez pour la forme, j’écris d’ un IPod.

    @Nicolas :

    La seule source qui « permet » de dire que le livre d’Apocalyspe a été écrit après 70 est le livre d’Irénée « Contre les Hérésies », dans le livre IV troisième partie.
    Ce texte n’est pas clair, on ne sait pas s’il parle de la période ou Jean a reçut sa révélation ou la période ou Jean qui aurait reçut la révélation aurait été vu.
    Quoiqu’il en soit, ce même Irénée, dans le même livre « Contre les hérésies » Livre II troisième partie, prétend que Jésus serait mort vers 50 ans!
    Donc cette source n’est vraiment pas fiable et me fait plutôt sourire. Le deuxième avocat d’une telle datation est Eusèbe de Césarée qui en fait, ne fait que citer Irénée.
    Il est intéressant de savoir que la version Syriaque du nouveau testament, qui date du second siècle, qui est une des plus anciennes versions que nous ayons intitule le livre de l’apocalypse:
    la Révélation qui a été donné par Dieu à Jean l’évangéliste dans l’île de Patmos, dans lequel il a été jeté par Néron César
    Nous savons que Néron César a régné sur l’Empire romain de l’an. 54 à l’an 68. Donc, Jean a du être sur l’île de Patmos pendant cette période précédente.
    A savoir aussi que Tertullien place l’exil de Jean sur l’île de Patmos pendant le règne de Néron.
    Conclusion: Ton affirmation que le livre de l’apocalypse écrit après 70 repose sur un fondement très friable ;-)
    Paddy

  10. aux bien aime

    entièrement d’accord avec toi mon frère mais les écritures sont surtout données pour enseigner exhorter écouter et entendre or a priori beaucoup d’enseignement ne sont pas conforme a la priorité de notre seigneur
    mais est ce que le Seigneur n’a pas désiré que nous discernions, a la lumière des écritures, son retour aussi espérance des choses a venir c’est une question merci Patrick

    @aux bien aime :

    Je rappellerai juste que selon Paul, l’espérance de la gloire c’est Christ en nous (Col.1:27)

  11. tglacuis

    Salutation a tous merci pour ces commentaires je suis entièrement d’accord je pense que sa ne peut être autrement que accompli puisque le Seigneur parle de la génération en cours et puis cela justifie ce que j’avais toujours a cœur quand je lisais ce passage de Matthieu Jésus parle. Des juifs et de la’ terre’ juive.
    Dans mes prières souvent en lisant ce passage je disais au seigneur ‘ tu ne peut pas parler de la fin des temps puisque tu dis que cette génération ne va pas passer.
    Merci pour tous les précisions historiques qui me précise très fortement ce que je ressentais sur ce passage,mais aussi ce que je n’avais pas du tout saisi.
    merci!!

  12. Raphaël

    Re-bonjour Paddy,

    Tout d’abord, de perplexe que j’étais, tu me rend encore plus perplexe qu’avant !
    J’ai l’incompréhensible impression que tu n’as pas compris ou du moins pas répondu à ma précédente contribution.

    Je parlais en effet du caractère typologique que pouvait revêtir Matthieu 24, c’est à dire que Jésus décrirait à la fois ce qui arriverait en l’an 70 avec la destruction du temple ET ÉGALEMENT ce qui arrivera à l’échelle mondiale cette fois-ci dans la fin des temps.
    Dans ce cadre là, il n’y a pas de contradiction entre deux interprétations qui s’opposent puisque les deux sont confondues.

    Merci encore Paddy pour ton implication et ton attention

    @Raphaël :

    Du coup c’est moi qui est perplexe, effectivement j’avais mal compris ta précédente contribution.
    Sur quelles bases peut-on affirmer que Jésus décrit à la fois ce qui arriverait en 70 et également à l’échelle mondiale?
    Sur quelles bases peut-on affirmer que les 2 sont confondues? Et comment faire le tri?
    Certains signes sont particuliers à la chute de Jérusalem (vers 2,16,17,20 …) ils ne pourraient être appliqués à l’échelle mondiale!
    Bibliquement je ne peux pas suivre ce raisonnement c’est trop aléatoire, désolé.
    Paddy

  13. tglacuis

    Bonsoir, n’empêche que ça fait se remettre en question tous cela.
    Je me suis un peu emballer dans ma première intervention pardon car c’est vrai cette phrase concernant la génération en cours est claire.
    Mais en restant pencher dessus toute la soirée. Et en lisant la suite de 36 a 46 il est claire quand même que le Seigneur parle de son retour finale aussi cela se juxtapose au question des disciples il parle pour les juifs et la terre juive mais aussi pour la terre entière et sa fin en tous cas ce. Qui est sur ces que tous est accompli dans les lieux célestes. Maintenant au fils et filles du royaume de manifester Le royaume le seigneur attend le précieux fruit de la terre 45 a 54. Maintenant a plusieurs endroit on voit le seigneur parler de la destruction des royaume mais aussi mais en même. Temps de la fin voir dans les prophéties. De Joel chap 2.

    @tglacuis :

    On dépasse les limites du billet (cf le titre (1ère part.vers.1-34), on abordera la suite dans un autre billet.
    Jusqu’au verset 34 aucune bases pour une juxtaposition.
    Paddy

  14. Jeswin

    ENFIN QUELQU’UN QUI OSES MAIS C’EST PAS POSSIBLE CA,
    soyez tous bénis mes freres, d’autres reçoivent les mêmes choses ici et la, oooh c fort…
    les mots me manquent tellement pour traduire ma joie… pour bcp la bible est devenue un livre pr un nouveau savoir, une nouvelle science…
    un livre de plus a la bibliotheque, un autre horizon pr le cerveau… alors des calculs sur la fin des temps, des doctrine bizarre sorte de ts les cotes…
    mais dans tt cela… kil revienne maintenant ou demain ou apres demain… a koi sa aura servi de connaitre tt cela…si c’est pour manquer de le connaitre lui et sans qu’il ne soit assis sur le trone de nos coeurs car ceux-la seuls seront enlevés avec lui si c’est bien le cas… on a tellement perdu la foi, la dependance a l’esprit…que riche en esprit que nous sommes (malheur a nous), il fallait que nos petites tetes trouvent des trucs a pondre pr convaincre les gens de venir a Jesus, e encore je dirais l’idole nomme Jesus… une strategie, une technik, une religion même de plus pour amener les gens a ce Jésus… un rôle de plus pour la chair… enfin bref…
    le verset qui dit « AVANT que cette generation ne passe… » est tellement precis et clair… c’est qu’en meme terrible tout ce que j’ai pu entendre sur la fin d temps, même juska des calculs terribles… et tt le monde dit « dieu dit…etc… » et finalement on ne sait plus ou mettre la tete…
    mais je crois ke le coeur lui sait reconnaitre la verite inspiree, et je remercie dieu de m’avoir si svt ramener a celle-ci, on s’épuise avec le mensonge…une tete trop pleine cest vrmt trop dangereux… elle est capable de pondre tellement de chose ke frchmt c flippan… je beni vrmt le seigneur kel misericorde il a frchmt, et kan je vois cela, je realise encore ke loeuvre de salut est vrmt operante ds les coulisses et qu’il veille vraiment sur sa parole pour l’accomplir… que nos têtes soient appauvries et que nos coeurs soient enrichis car c’est ds celui-ci dabord que la premiere venue doit se faire,que le règne de Christ doit s’établir que les sources d’eau vive doive jaillir… kan on vien nous faire peur avec tte ces doctrines qui nous remplissent la tete et appauvrissent nos cœurs en foi et le remplisse de peur pr nous faire courir a gauche a droite manquer le tresor qui est la au dedans de nous… ya pas mieu que de pousser les gens a regarder les signes extérieurs pour manquer la vraie esperance de la gloire à l’interieur (christ en nous)… enfin je sais pas si je me suis un peu fait comprendre… mais en gros je suis tellement heureux de voir, combien Dieu est au controle… et quoi qu’on puisse dire… il sauve… il est a l’oeuvre… et ce qu’il a dit, il le fera certainement… papa est a l’oeuvre renverse les forteresse des traditions… et fait resplendir de nouveau la lumiere de christ ds nos coeurs… une esperance nouvelle… aaah fantastique…
    pleins d’encouragements pour vous en tout cas…

    @Jeswin :

    Merci pour ton enthousiasme
    Paddy

  15. Pharouest

    Raphaël parle certainement de ce que l’on appelle le « Midrash » et les « interprétations midrashiques »:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Midras

    Jésus connaissait bien sûr cette forme de pensée « juive » et l’a souvent utilisée, d’une part pour expliquer des écrits antérieurs (qui se « reproduisent » toujours sous une forme nouvelle), et d’autre part pour annoncer des évènements à venir (qui eux aussi ont souvent, sinon toujours, une double implication). Les paraboles elles-mêmes en sont un exemple (ex: les 10 vierges, les ouvriers de la onzième heure… etc).

    @Pharouest :

    Je connais les interprétations midrashiques mais on entre sur un terrain risqué si on décide d’interprétrer « midrashiquement ».
    C’est Ok pour les paraboles mais pour les autres paroles de Jésus, aucune garantie, comme je l’ai déjà écrit, c’est trop aléatoire.

  16. aux bien aime

    Bonjour Patrick
    dans l’espérance des choses a venir je pensais aussi a ce passage qui se trouve en Philippiens 3 verset 20
    car pour nous nous sommes citoyens des cieux d’où nous attendons aussi le sauveur le Seigneur Jésus Christ

    @aux bien aime :

    Bien sûr!
    Nous l’attendons (et je dirai qu’en l’attendant, efforçons-nous de répondre à ses attentes à Lui ;-) )
    Merci pour ta contribution
    Paddy

  17. aux bien aime

    mais peut on vraiment interpréter que ce signe du fils de l’homme est la destruction du temple ou sans aucune agression de ma part, est-ce de nouveau une autre interprétation sans fondement scripturaires
    n’y vois la qu’une autre question en espérant qu’elle permette a notre discussion de s’éclairer a bientôt fraternellement si sa ce dit

    @aux bien aime :

    Ne t’en fais pas, je me sens pas agresser, les questions nous font avancer. Et comme je dis souvent dernièrement, la vérité n’a pas peur d’être questionnée, éprouvée.
    Concernant ta question, Juste le contexte suffit à affirmer que le signe du fils de l’homme est la destruction du temple, c’est le thème majeure de Matth.24. Ce signe est appelé « le signe du fils du l’homme dans les cieux »,
    c’est le signe que le Fils de l’homme est dans les cieux, qu’il règne, qu’il met fin à un âge,
    que les choses anciennes n’étaient que des ombres, voici le temps de la réalité,
    a ce signe les tribus d’Israel se lamentent et cela est arrivé dans la génération des auditeurs de Jésus.
    Donc les paroles de Jésus rapportées en Matth 24, le contexte et l’histoire, tout pointe en faveur de cette interprétation.
    Paddy

  18. aux bien aime

    De nouveau bonjour Patrick ce matin en relisant les commentaires j’ai quand même de nouveau été attiré par ce verset qui dit toutes les tribus de la terre se lamenteront et VERRONT LE FILS DE L’HOMME VENANT SUR LES NUÉES DU CIEL et la il est dit avec puissance et GLOIRE ON peut ce demander quand les tribus de la terre ont vu non pas la puissance du saint esprit agir mais VU AVEC PUISSANCE ET GLOIRE LE FILS DE L’HOMME merci pour le partage qui nous permet de réfléchir

    @aux bien aime :

    La phrase exacte et complète c’est: vu le Fils de l’homme venant sur les nuées avec puissance et une grande gloire. Comme expliqué dans le billet c’est une allusion directe à Daniel 7:13 ou le Fils de de l’homme ne vient pas sur terre mais dans les cieux. C’est pour cela que c’est appelé le signe du fils de l’homme dans les cieux.
    Je suis d’accord qu’en prenant ce bout de verset seul, nous pouvons avoir une confusion, mais en le prenant dans son contexte, avec notre balise du verset 34, les choses sont plus claires.
    Paddy

  19. Raphaël

    Bonjour Paddy,

    Comment interprètes-tu ce verset :

    Matthieu 24:14  
    « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. ALORS VIENDRA LA FIN. »

    Merci de ta réponse.

    @Raphaël :

    On cite souvent ce verset pour encourager les Chrétiens à répandre l’Évangile dans le monde pour que Jésus Christ puisse revenir.
    C’est bien mais nous buttons sur cette parole de Jésus qui a dit que tous les événements dont Il a parlé arriveraient dans cette génération.
    Si Jésus dit vrai, comment cela a t’il pu s’assomplir avant 70?
    Dans l’étude la la Bible, l’un des principes fondamentaux est de lire tous les passages qui parlent des mêmes sujets avant de tirer n’importe quelles conclusions de ce qu’un passage spécifique signifie. De cette manière, nous permettons à la Bible de s’interpréter elle même, avec moins de malentendus en raison de nos propres préjugés et influences culturelles.
    Pour notre verset (Matthieu 24:14), il sera utile de se renseigner s’il y a d’autres passages de la Bible qui parlent de l’Évangile prêché dans le monde entier. Nous trouvons cinq passages qui abordent ce sujet.
    Étonnamment, les cinq passages nous révèlent comment l’Évangile a été proclamé à toutes les nations dans la génération des apôtres (Romains 1:8, Romains 10:18, Romains 16:25-26, Colossiens 1:5-6, Colossiens 1:23).
    L’expression « toute la terre » aussi se retrouve dans Luc.2 :1, il est évident ici qu’il ne s’agit pas du monde entier comme nous l’entendons aujourd’hui. Il s’agit seulement du monde romain méditerranéen.
    Vue de cette perspective est-ce que Matth.24 :14 a été accompli avant 70 ? OUI !
    Devons nous alors arrêter l’effort d’annoncer l’évangile et d’atteindre les bouts de la terre, bien sûr que non !

    Je rappelle que le verset 34 est très important dans ce chapitre « cette génération ne passera pas que tout cela n’arrive »
    Mais ce verset ne parle de fin du monde (elle n’a pas eu lieu avant 70 ni en 70) ni de retour du Seigneur (nous l’attendons toujours) mais de la fin du temple, de la fin d’un ordre des choses, la fin d’un âge.

    j’espère avoir répondu à ta question.
    C’est l’interprétation qui me semble la plus plausible d’un point de vue linguistique, d’un point de vue contexte textuel et contexte historique. Je la partage mais je ne l’impose pas.
    Paddy

  20. Béréen Radic

    Paddy
    En parlant des découvertes que je fais sur ton blog puis par conséquence dans ma Bible, on m’a contré en disant qu’il existe un mouvement aux U.S. qui insiste beaucoup sur la destruction de Jérusalem en 70 dans leur eschatologie mais qui en même temps n’attend plus rien dans l’avenir, même pas un retour du Seigneur. j’ai pas su quoi répondre. Comment tu te situe par rapport à ce mouvement? Merci de ta réponse.

    @Béréen Radic :

    J’en ai entendu parler et je me suis renseigné, en fait c’est une école d’interprétation que l’on appelle en anglais le « Full Preterism ». Tout est passé il n’y a rien à venir. J’en parlais juste ce midi avec un ami.
    Personnellement je n’y adhère pas, je crois toujours en un retour du Seigneur, au fait qu’une génération partira de son vivant à sa rencontre dans les nuées, à la réception d’un corps glorifié etc…
    Je peux comprendre que cette façon de voir (le full preterism) est attirante, c’est une bonne réaction face au laxisme de l’église face à son eschatologie catastrophique, moi je préfère l’action à la réaction, la révélation à l’étude académique.
    Au moment où j’écris, je ne me présente pas comme un spécialiste de la fin des temps. Je suis juste quelqu’un qui se fait bousculer par rapport à sa vision de la fin des temps et je partage mon chamboulement.
    Je suis en train de prendre conscience de certaines incohérences dans mon ancienne façon de voir les choses, ces choses m’avaient été transmises, sans l’intention de me tromper mais elle s’avère être fausse. Elles sont lus, basées sur la tradition des hommes plus que sur les Ecritures.
    A l’heure actuelle, ma compréhension des choses et ma foi ne me permettent pas d’adhérer à la « vison » full preterist ». Voilà, j’espère avoir répondu sans t’avoir plus embrouiller un peu plus avec des termes techniques ;-)
    Paddy

  21. Raphaël

    Oups, désolé Paddy, je me suis rendu compte trop tard que tu m’avais déjà donné ton interprétation du verset 14 à mon post 4…

    A part ça il y a quand même un truc qui cloche, un certain anachronisme me semble t-il selon que l’on fasse une lecture uniquement axée sur la période allant jusqu’à la destruction du temple en mettant de côté la théorie du midrash, car je ne comprends pas le rapport entre l’ascension de Jésus et la destruction du temple qui a lieu quelque 40 ans PLUS TARD en l’an 70.

    Or si je lis ce que dis Jésus du verset 14 au verset 30, on comprend clairement que chronologiquement la destruction du temple PRÉCÈDERAIT l’avènement de Jésus (verset 30) en direction du ciel selon l’interprétation que tu partages.

    Vois-tu ce que je veux dire ?

    Pour ma part, au point où j’en suis je crois qu’il y a là un midrash qui contient la destruction du temple en 70 et la fin des temps; je ne l’impose pas non plus car je reconnais que ce n’est pas simple et que ça nécessite certainement d’être approfondi.

    @Raphaël :

    Ta question est intéressante.
    Nous n’avons pas d’évidence que dans le nouveau testament nous ayons ce type de midrash. On peut le supposer mais pas l’affirmer. Ce type était courant dans l’A.T. car il contenait l’ombre des choses a venir, Christ. Et une même « chose » peut projeter plusieurs ombres, là-dessus je suis complètement d’accord. Mais la réalité qui est en Christ est venue.
    Là ou je vois quelque chose qui ressemble à un « anachronisme », ce sont les années qui sépare la glorification de Jésus et la destruction du temple.
    Je n’ai pas de réponse si ce n’est que Jésus a parler d’une génération et 40 ans plus tard ça s’accomplit. Pourquoi une génération? Je ne sais pas!
    Mais tout compte fait, rien n’oblige non plus à ce que tout soit simultanée.
    Pour ma part, ou j’en suis aujourd’hui, je dirait que la destruction du temple (qui est le signe du fils de l’homme dans le ciel), est le signe terrestre, visible de ce qui s’est produit 40 ans plus tôt. Pendant tout ce temps, a part une église qui croissait et dérangeait il n’y avait pas de « signe » de la glorification de Jésus.
    Cette réponse va surement te laisser sur ta faim (mais rassure toi, moi-aussi j’ai encore faim), mais je l’ai déjà dit je ne suis pas un spécialiste de la fin des temps.
    Je vois trop d’incohérences dans l’interprétation que l’on m’avait enseigné et qui est très populaire aujourd’hui Je vois trop les fruits que cela produit, comment cela déforme la vision du plan de Dieu, du royaume de Dieu, du mandat de Dieu et dans quel état cela a mis l’Église et je ne peux plus m’en satisfaire.
    Je sais au plus profond de moi que la vérité est ailleurs.
    Je cherche et continue de chercher et je sais que je vais trouver, Jésus l’a promis! ;-)
    Merci pour ta contribution
    Paddy

  22. HpTerm

    C’est quoi un « midrash ». J’ai essayé de chercher sur wikipedia, mais j’ai rien compris, du moins je suis pas sur que ce soit le même sens utilisé par vous, et ça m’embête car je ne suis pas sûr de comprendre le sens profond du dernier post de Raphaël et de la réponse de Paddy.

    Merci

    @HpTerm :

    En fait en utilisant ce terme on a utilisé un raccourci.
    Pour vulgariser et simplifier à l’extrême, c’est une école « d’interprétation » des écritures qu’utilise les rabbins, c’est juste un terme qui signifie qu’on peut prendre un texte de manière littérale mais, quand même temps, il « cache » une autre signification.
    D’où la possibilité de 2 (voir plus) d’interprétations ou de réalisations
    Paddy

  23. francis

    MERCI PADDY ,
    je suis encourage . merci encore .
    en ce qui concerne la guérison ,j ai ma fille qui est autiste ,la guérison divine ,
    grande souffrance , comment comprendre réellement la volonté de Dieu dans ce cas la .

    @francis :

    Je comprend ton désarroi, c’est terrible à vivre.
    Nous n’avons pas un Dieu qui est indifférent à nos souffrance, il a payé le prix pour notre guérison
    Maintenant, pas de triomphalisme, pas de slogan, juste de la foi, de l’humilité.
    Le défi n’est pas de comprendre la volonté de Dieu, elle est révélée clairement dans la Parole et au travers de ce que Jésus a accompli sur la croix
    Le défi est de comprendre le chemin de guérison et d’y cheminer.
    Avec Dieu il n’y a pas de copier – coller, il fait toute choses nouvelles, il a plusieurs manière de guérir. Cela fait bientôt 28 ans que je le vois guérir et je suis sûr que je n’ai pas fait le tour de la question.
    En tout cas, je ne sais pas si ça va t’encourager mais dans la page des « i » dans le dico de Dieu les mots « impossible » et « incurable » n’existent pas.
    De plus, j’ai vu plusieurs cas d’autisme guéris, parfois instantanément parfois progressivement.
    Courage
    Paddy

  24. francis

    merci Paddy ,
    oui cela nous encourage , nous avons trop souffert en plus de la désincarnation de frères face a la souffrance de cette épreuve .
    tu éclaires toutes nos peines face a ce désarroi .oui pour Dieu rien est impossible.
    dans ta réponse ce qui nous encourage et ce chemin a suivre .
    une foi incarnée dans la réalité du seigneur .
    je sais que je donne l impression de m’écarter du sujet , mais j ai été très touche par ton témoignage sur la reforme .
    et pour moi tout se construit ,comprendre la pensée du seigneur et sa victoire sur nos vies est la vraie base .
      après il appartient a ceux qui sont réellement appelles a enseigner de le faire .
    mais si les brebis sont construites sur le roc , alors les faux docteurs n auront aucune prises sur nous .
    merci encore Paddy .

    @francis :

    Il y a beaucoup de lucidité dans ce que tu partages.
    Tout le plan du salut est résumé dans ce mot: incarnation
    Il commence avec l’incarnation de Christ en Jésus
    Il se vit avec l’incarnation de Christ dans notre vie.
    Paddy

  25. francis

    Merci Paddy ,
    C’ est un plaisir de partager avec toi . Nous vivons en Israël (nous avons la double nationalité) , ici il y a une bonne prise en charge pour les autistes, ainsi, nous avons quitte la France en 2001. J’espère qu’un jour nous aurons l’occasion de nous parler face a face, nous te sommes déjà très reconnaissants car je ne sais pas si tu t’en souviens, en 1998 notre petite était malade et nous t’avions téléphoné, ton papa venait juste de décéder et tu as du aller en Bretagne sinon tu étais prêt a venir nous visiter sur Paris.Cela nous avait beaucoup touches car nous étions alors confrontes a beaucoup d’indifférence de la part de « l’assemblée » ou j’allais… et toi qui ne nous connaissait pas tu nous a manifeste beaucoup d’amour.Merci encore.

    @francis :

    Pour l’occas de se parler face face, on ne sait jamais, tout est possible.
    Pour l’épisode de 1998, je ne me souviens pas, il s’en est passé tellement depuis. En tout cas je suis vraiment désolé pour l’indifférence que vous avez rencontrez.
    Il ne devrait pas en être ainsi, mais parfois les hommes quand ils confrontés aux souffrances des autres sont désemparés,
    ils se sentent impuissants (et la plupart du temps ils le sont), ils ne savent pas quoi dire ou qui faire (alors qu’il n’y a pas forcément quelque chose a dire ou a faire)
    Du coup, maladroitement, ils préfèrent « ignorer » ce qui les trouble ou leur renvoie une image de leur incapacité, Cest humain, mais le problème c’est que nous censé manifesté du divin, et au moins être là et juste aimer.
    En tout cas courage pour la suite.
    Paddy

  26. aslane

    Bonjour Paddy,
    J’étais une fervente adepte de l’enlèvement « selon Dakes » lol !

    Alors là, je suis décoiffée…. et contente de l’être, car la relecture des textes, en faisant abstraction des filtres de lecture, me convainc de la nécessité de balayer les traditions, et de chercher « out of the box » … Je suis avec un intérêt grandissant le fil des questions et commentaires passionnants….

    Je tiens à te dire merci. Pour ta fidélité à ce que Jésus t’a confié, pour ton courage et ta niak, pour toutes les prises de conscience que cela provoque chez tous ceux de nous qui avons faim et soif de Jésus, de sa parole et du Royaume de notre Dieu. Et qui sommes si fatigués du système, de la suffisance et de la religiosité.

    Je suis issue d’une famille fortement pasteurisée ADD et Baptiste, pour situer un peu…et mon mari et moi sommes un couple pastoral… maintenant en route par la foi vers un autre horizon, et autrement !…

    Tes enseignements nous sont très précieux.
    Encore merci, vraiment !

    Aslane

    Merci, ça fait chaud au coeur
    Bénédictions
    Paddy

  27. Francis

    Merci Paddy pour tes paroles de sagesse.

  28. Raphaël

    Bonjour Paddy,

    Je souhaiterais connaître la raison pour laquelle tu scindes Matthieu 24 en 2 parties.
    Je me dis que la seconde partie du chapitre (à partir donc du verset 35) qui parle vraiment du retour de Jésus est dans le même contexte que la première partie, ce qui me porte aussi à croire (sans vouloir le défendre bec et ongle) en une probabilité d’interprétation midrashique comme je t’en ai déjà fait part.

    @Raphaël :

    J’ai scindé en 2 parties uniquement pour focaliser les questions et ne pas trop s’éparpiller.
    Rassure toi il y aura la seconde partie ;-)

  29. sandrine

    Bonsoir , en lisant tout le passage de Matthieu 24 , ce que Jésus explique rejoint le livre de Joël.
    il y a une similitude .
    Joël annonce les évènements à venir pour la terre d’israël (à court terme) mais aussi l’avènement de Jésus et le jugement.
    Même si le verset 34 semble dire que tout ce que l’on a lu du verset 1 a 34 est accompli, je pense qu’il y a une autre interprétation.

    De même dans joël chapitre 2 verset 28 « après cela je répandrai mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes et vos jeunes gens des visions » ce verset ne peut pas être interpréter littéralement.

    Dieu n’est pourtant pas un menteur.

    La compréhension textuelle ne correspond pas avec l’évangile que j’ai reçu.
    Dieu n’a pas répandu son Esprit sur toute chair ( c’est à dire que tout les hommes non pas l’Esprit de Dieu), mais depuis la résurrection de Jésus et son retour auprès du père l’Esprit est répandu sur tout ceux qui croit.
    Ce n’est plus comme dans l’ancienne alliance.
    Dans la nouvelle alliance tout ceux qui sont disciples de Jésus reçoivent de Dieu le consolateur comme le christ l’a annoncé.

    Il me semble claire que le verset 34 de Matthieu 24 ne peut pas être interpréter de manière littérale comme pour joël 2 :28.

    Je pense de plus que le discours de Jésus n’étant pas fini il est faux de faire une interprétation sans tenir compte du reste qui suit cela veut dire que l’on ne tient pas compte du contexte intégrale et du discours entier de Jésus.
    Pour ma part l’explication du verset 34 est lié au verset 35.

    Bonne soirée.
    pour info marc 13 rapporte le même discours de Jésus.

    @sandrine :

    Tu as le droit de penser comme ça, rien n’est imposé ;-)
    Il y aura bientôt la partie II de ce billet consacré à Matth.24 et on verra que ça tient la route même avec la seconde partie. Maintenant que chacun examine, s’examine et reçoive révélation et conviction du Seigneur. Maintenant je ne vois pas en quoi l’interprétation est fausse, le verset 34 est un verset pivot. le verset 35 ne vient pas contredire. De plus je ne pense pas que l’on puisse comparer Matth.24:34 et Joel 2:28
    Joel 2:28 est suivi de 2:29 (jusqu’ici rien d’anormal ;-) ) qui dit: en ces jours là, ces jours ne sont pas finis, nous sommes toujours dans ces jours, Il n’a pas fini de répandre son Esprit!
    Merci pour ta contribution
    Paddy

  30. sandrine

    Bonsoir je veux etre sur qu’on m’a bien comprise . Quand j’ai pris le verset joel 2:28 c’etait a titre d’exemple pour faire comprendre que selon moi Matthieu 24:34 ne veut pas dire ce que l’on peut comprendre littéralement parlant.

    @sandrine :

    Je pense que je t’ai bien comprise mais je confirme ma réponse on ne peut pas traiter ces 2 textes de la même façon. Joel.2:28 est en phase d’accomplissement à cause de « en ces jours », la question sur ce que signifie « sur toute chair » est autre.

  31. Raphaël

    Au sujet de Matthieu 24:29

    « Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. »

    Je te rejoint sur le fait que Jésus utilise ici un langage symbolique mais par contre je crois que cet évènement correspond à ce passage apocalyptique:

    Apocalypse 6:12-13
     
    « Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang,
    et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes. »

    Les étoiles sont le symbole utilisé par la Bible pour représenter les anges et je pense qu’il s’agit ici d’anges déchus.

    @Raphaël :

    Je pense qu’un futur « Apocalypse Now? » sur le livre de l’Apocalypse va soulever bien d’autres questions. Je ne suis pas si sûr que toi que tous les événements de ce livres sont à attendre
    ;-) Paddy

  32. vince

    salut Patrick tes enseignements nous ont beaucoup encouragé.ça a bouleversé notre foi.
    L’ enseignement de Jean 10 nous a interpellé et nettoyé de ce système religieux.
    Tout a été remis en cause.nous nous accrochons encore plus à Jésus.
    Que penses-tu du nouvel ordre mondial?
    bientot

    A

    @vince :

    Que les lecteurs ne cherchent pas dans les billets un message sur jean10, Vince fait allusion à un message donné en Suisse.
    je ne pense pas trop à l’ordre mondial, j’ai vu le fruit que cela portait (soupçon, calomnie, attrait malsain, rêverie, parano …).
    C’est sûr que l’homme, aidé par des puissance essaye de manigancer quelque-chose mais ils n’auront pas le dernier mot.
    Non je ne pense pas à l’ordre mondial mais plutôt aux ordres reçut par rapport au monde ;-)
    Paddy

  33. Coucou en Christ
    Ce qui est sur c’est que Jésus vient bientôt. Et si il ne revient pas avant notre mort alors c’est nous qui le rejoindrons… Oui je sais qu’un jour mes yeux verrons Jésus.
    Bénédictionsssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

  34. Daniel (pasteur)

    Bonjour Paddy,
    Il est bon de connaître les opinions des autres sur tel ou tel sujet (biblique ici puisqu’on parle du Seigneur) car dans le cas contraire c’est faire preuve d’autoritarisme et surtout de sectarisme. Et hélas les religions des hommes, en particulier celles issues du christianisme, en ont fait preuve plus d’une fois!
    Tout ce que l’on lit donc dans ce sujet abordé ici doit être lu et réfléchi, même si l’on n’est pas d’accord avec ce qui se dit.
    Et en y réfléchissant correctement on peut donc affirmer ceci: qu’il est très dangereux de tirer un seul texte de la Parole de Dieu sur un sujet donné sans consulter ce que cette même parole de Dieu dit ailleurs sur ce même sujet.
    Que Paddy ait choisit un seul texte sur la fin des temps et les signes qui l’accompagnent est correct, normal. Mais les argumentations (pour ou contre) données sur ce texte doivent reposer sur la Bible ENTIERE et non sur nos opinions. C’est facile de faire référence à un passage similaire du sujet (il ne manque pas de dictionnaires de concordance) mais cela l’est moins, beaucoup moins, si l’on veut aller au fond du sujet lui-même.
    A LA LOI ET AU TÉMOIGNAGE! dit l’Ancien Testament (le mot Témoignage ici ne signifiant pas ce que nous pouvons dire aux autres mais ce que l’on doit être pour les autres).
    Un véritable enfant de Dieu ne se contente pas de croire que Jésus revient mais il est celui qui est poussé par le Saint-Esprit et a dit: « Viens Seigneur Jésus! »
    Dans Matthieu 24, il y a, comme Paddy l’a dit, plusieurs visions de choses mais Matthieu 24 n’est pas une référence du Saint-Esprit (Auteur de la Parole écrite). Matthieu 24 ne s’arrête qu’à Matthieu 25/46.
    Se faire une opinion sur les choses de la fin en s’arrêtant au milieu de la révélation, c’est comme démontrer un théorème de géométrie en oubliant la finalité du théorème. En agissant ainsi on ne serait pas encore allé sur la lune!
    Paddy devait obligatoirement choisir son texte mais les réponses et commentaires devaient aller sur TOUS les sujets relatifs au texte. C’est le principe même de la dissertation et du commentaire de texte des études secondaires.
    De plus il y a en Matthieu 24 des références à la détresse qui arrive sur ce monde, une détresse telle qu’il n’y en a jamais eu avant et qu’il n’y en aura jamais plus une semblable après. Cette détresse-là n’est pas encore arrivée: elle vient. Celle qui a eu lieu en l’an 69 (juste avant la destruction de Jérusalem par les Romains) n’a pas concerné les chrétiens. Nous savons en effet par les premiers pères de l’Eglise que les Eglises de Judée (Jérusalem comprise) avaient été averties par le Seigneur de quitter la Judée.
    Ce qui eut lieu en effet car nous avons le Témoignage direct de Polycarpe qui fut le disciple de l’Apôtre Jean.
    Alors attention! Si certains avertissements du Seigneur concerne l’an 70 il se trouve aussi que le même verset peut se rapporter à un temps plus lointain. On ne peut le savoir que dans la connaissance de la Parole sur le thème en question. Et la plupart du temps c’est l’Ancien Testament qui en détient la clé.
    Alors bonne recherche, sous l’onction du Saint-Esprit.
    Et puis, soyons aussi modestes! La Véritable Eglise de Christ est formée d’un corps aux multiples fonctions. Que chacun, avant de donner tel ou tel avis sur Matthieu 24 (et 25 aussi) se demande si ce qu’il pense et croit penser est une idée personnelle ou LE travail du Saint-Esprit dans son âme.

    Et pour toi, Paddy, sans vouloir te flatter bien sûr, que le Seigneur te bénisse et t’approfondisse encore en ton cœur pour remettre certaines pendules à l’heure!
    Daniel

    @Daniel (pasteur) :

    Merci pour ta contribution.
    Juste un petit avis sur une des pensées partagées.
    je ne pense pas que la grande détresse, concerne les chrétiens car au verset précédent (vers.20 ):Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. En quoi le sabbat concernerait-il les chrétiens? Et au verset 16 que ceux qui sont en Judée fuient dans les montagnes. Je ne parle même pas de ceux qui sont sur les toits ou dans les champs. Donc pour ma part je ne pense pas que cet évènement soit à venir (je l’ai cru mais je ne le croit plus). En tout cas pour ma part, peu de chance que je sois sur un toit, peu de chance que j’ai a fuir dans les montagnes et en cas de sabbats je n’ai aucune limite de distance à ne pas franchir. ;-)
    Pour le reste complètement d’accord avec toi, le plus important est de savoir si ce que l’on croit vient d’une information reçue de manière cérébrale ou d’une révélation du cœur via le Saint-Esprit
    Paddy

    • henridet

      Paddy tu me diras si je me trompe.

      Mais je pense, pour ma part attendre la fin des Apocalypse pour tirer une conclusion, c’est comme si on avance pas à pas, et tirer à ce stade des conclusions est trop hâtif, il faut avoir la vue d’ensemble pour arrêter la conclusion qui s’imposera d’elle même.

      déjà j’entends l’Esprit qui est bien heureux que on regarde les écritures avec un regard vrai.

      A celui qui veut comprendre Dieu l’enseignera, à celui qui est ouvert à comprendre l’Esprit le conduira dans toutes la vérité, alors j’ignore où il m’embarque mais il m’interpelle sur mon regard, comment je me présente face à la lecture et l’étude biblique.

      Ouvrons nos cœurs et il nous conduira dans toutes la vérité qui libérera nos cœurs, des voiles qui nous voilent encore christ glorifié, le royaume de Dieu car jésus pouvait dire si vous voyez ceci ou celà alors ça veut dire que le royaume est venu vers vous.

  35. Daniel

    Bonjour à nouveau Paddy,
    Pour ta remarque, je pense qu’il faut aller au-dessus de nos interprétations car le monde étant rond, le sabbat d’un côté ne l’est pas forcément de l’autre (pas encore ou déjà fini). Il y a dans Matthieu 24 et 25 un avertissement spirituel bien plus marqué qu’on ne le pense de prime abord.Et puis, il faut aussi laisser (mais je pense que c’est aussi ton but) à chacun le soin de sonder les Ecritures lui-même. Les membres des églises ont trop pris l’habitude de laisser tout le travail aux responsables des églises. C’est tellement pratique de se servir de la méditation des autres. En tant que pasteur je suis bien placé pour le savoir.
    Daniel

  36. Pharouest

    Dis Paddy, je suis plutôt d’accord que « tous les évènements de ce livre » ne sont pas « à attendre »… mais tu ne vas pas nous dire que c’était de préférence pour ceux qui attendaient l’an 70 ? ;)

    … parce que Jean a quand même bien été « ravi en esprit au JOUR DU SEIGNEUR » *…
    … OK, ça ne veut pas dire que c’est limité à 24 heures et, de plus, c’est un « Jour cruel, jour de colère et d’ardente fureur » (Esa 13:9) qui s’étend sur 7 trompettes et/ou au moins 7 coupes de la colère, après l’ouverture du 7ème sceau.

    … mais j’attends avec impatience comment tu vas relier (ou séparer ?) ce livre (Apocalypse) avec Mat 24 (ou du moins la partie étudiée ici) ! :)

    • Quand je pense que certaines traductions ont remplacé « au jour du Seigneur » par « un dimanche » !… Là, faut vraiment faire très fort en matière d’antisémitisme et d’anti-shabbat par hyper-babylonisme !

    … mais bon, j’aime bien me rappeler que notre « fin du monde » et notre « jour du Seigneur », c’est le jour où on meurt (ou « s’endort dans le Seigneur »)… alors au boulot !

    @Pharouest :

    Tout cela tu le sauras en regardant les prochains épisodes d’Apocalypse Now! ;-)
    Paddy

  37. Thomas

    Salut Patrick !
    d’abord je ne vais faire que répéter ce que beaucoup ont dit mais je veux te remercier aussi : alors merci pour ces décapages qui font du bien, et qui personnellement me motive à toujours chercher à avancer et surtout, à ne pas se contenter des acquis.

    Pour moi, par rapport à ce billet il y a encore un truc qui bloque un peu (ça a déjà été soulevé, mais tu as avoué toi-même être encore dans le flou par rapport à ça) c’est les versets 29 et 30 « aussitôt après ces jours de tribulation…. » et « alors le signe du Fils de l’homme…. »
    tu dis qu’il peut y avoir une différence de temps entre les faits (la glorification du Christ) et le signe (la chute de Jérusalem et du Temple). Sur le principe pas de souci
    mais il est dit que « le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel ». Si j’ai bien compris, le ciel représente les autorités, le monde du gouvernement en quelque sorte non ? si c’est bien ça en quoi la destruction du Temple paraît dans le ciel ?

    et dans le verset suivant il est écrit « et elles verront le fils de l’homme venir sur les nuées du ciel » :
    en quoi la destruction du Temple a fait voir aux tribus d’Israël Jésus sur son trône de gloire ?

    Merci encore ! j’attends avec hâte ta réponse et les prochains billets !

    • Paddy

      La destruction du temple de Jérusalem est le signe que le fils de l’homme est dans le ciel.
      Il y avait dans le ciel un « gouvernement » qui a été renversé ce jour là et le signe visible sur terre de ce changement de régime a été la destruction du temple.
      Merci pour les encouragements, de nouveaux épisodes arrivent c’est juste une question de temps.
      Paddy

  38. Olivier

    La suite ! La suite ! La suite ! …. ;-)

    @Olivier :

    Ok ça vient! Chaud devant!!! ;-)

  39. yoel - (simple brebis !)

    Bravo Paddy pour ce blog et à tous les internautes qui auront persévéré jusqu’au bout des commentaires !!

    Je voudrais tout d’abord saluer les traducteurs de ma bible semeur, qui ne se mouillent pas trop en traduisant le fameux verset 34 de la manière suivante : « Vraiment, je vous assure que cette génération-ci ne passera pas avant que tout cela ne commence à se réaliser » une note de bas de page propose tout de même l’autre traduction : « avant que tout cela ne se réalise »
    Différence de taille, et qui pourrait réduire à néant un blog tout entier !! Je ne me suis pas encore mis au grec, je te fais confiance pour la bonne traduction.

    Deuxièmement, si je considère que l’établissement de l’abominable profanation dans le lieu saint est un évènement qui a déjà eu lieu (et je suis pas du tout contre, bien au contraire !!), j’ai un petit souci en lisant la fin du livre de Daniel… Qui peut dire qu’il a compris l’histoire des 1290 jours et du 1335ième jour ?? Si on admet que ces paroles (parmi tant d’autres) restent mystérieuses aujourd’hui (en tout cas elles le sont pour moi), c’est donc qu’elles sont encore tenues secrètes, qu’elles sont toujours scellées et que le temps de la fin n’est pas un évènement passé… (dan 12 v9).

    Mais, au milieu de toutes ces questions, j’ai trouvé une petite perle (c’est là où je voulais en venir) que je me permet de vous partager…Daniel chapitre 12 :
    v6 : … quand donc viendra la fin de ces choses inouïes? …
    v8 : …j’entendis ces réponses sans les comprendre, c’est pourquoi je redemendai : mon Seigneur, quelle sera l’issue de tous ces évènements ?

    Daniel, sans doute l’homme le plus sage de son époque, capable de vous dire ce que vous avez révé cette nuit, et de vous en donner l’interprétation, n’arrive pas à comprendre une réponse que l’ange lui donne …

    L’ange lui répond (la perle arrive) :

    v9 : Va, Daniel, ces paroles sont tenues secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin.

    « Va » ; cette réponse qui peut sembler « à côté de la plaque » est peut être la plus appropriée, et valable pour nous. Une traduction anglaise propose « Go your way » ; quel way ? Je n’en voit qu’un seul ….. Message subliminal qui nous dit : rapproche toi de Jésus, ne perds pas l’essentiel !!

    @yoel – (simple brebis !) :

    Merci pour ta contribution
    c’est vrai que l’on peut parler de persévérance pour lire tous les commentaires;-)
    J’aime bien le « Go your Way », qui nous ramène bien dans le présent tout en regardant l’avenir.

  40. Bonjour,
    Je suis merveilleusement étonnée et ravie de lire les passages du livre de Steve et Marylin Hill dont Mon mari Philippe Fauconnet a traduit en français. Je suppose donc que vous vous connaissez avec Steve et Marylin Hill. Nous avons un petit groupe de maison à côté de Cergy (95) et l’Eschatologie victorieuse est notre étude avec nos amis. Cela a bouleversé plus d’un chrétien et remis en place la compréhension de la parole.
    Merci de ce que vous le fassiez connaître autour de vous ! Gloire à Dieu !

    @fauconnet :

    Ton commentaire est déroutant. je m’explique, c’est vrai que je connais Steve et Marylin Hill, on a repris contact ensemble depuis 3-4 semaine, mais tu ne pouvais pas le déduire sur la base de ces billets.
    Depuis que j’ai commencé cette série « Apocalypse Now » on m’a fait connaitre ce fameux livre « l’eschatologie victorieuse », c’est tout c’était durant mon dernier passage en Suisse en me pointant la similitude. depuis je l’ai lu, j’y trouve pas mal de confirmations, ça me fait du bien, mais je n’arrive pas toujours aux même conclusions; Donc non ça n’est pas mon livre de référence, bien qu’il soit très intéressant.
    Pour la petite histoire, il est proposé par Steve Hill mais il n’est pas écrit par Steve Hill mais par 2 auteurs (Eberle et Trench) vous auriez dut le savoir puisque vous l’avez traduit ;-).

  41. franco

    Bonjour à tous je suis nouveau et je suis tombé par hasard et j’ai été fortement réjouis des explications et commentaires . Je vaudrais juste apporter ( si possible ) mon point de vue pour partager les dons que Dieu a donné aux uns et aux autres .
    Je pense qu’a partir de Matthieu 24 / 23 Jésus parle d’un autre temps et non de celui ou Titus détruisit Jérusalem la preuve est donnée dans Luc 21 / 24 où là il y a un détail qui n’est pas a négliger;  » et Jérusalem sera foulée au pieds des nations, jusqu’à ce que le temps des nations soient accomplis »; Là il s’agit du temps où les nations aussi seront inclut des la grâce comme Paul le dit dans Romains 11/25;  » jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée ( dans la grâce) »
    Pour ce qui est de  » cette génération ne passera point jusqu’à ce que cela n’arrive » il s’agit de la génération qui verra ces choses dont parle Luc 21 au verset 25 jusqu’au verset 30 et le verset 31 le confirme  » Lorsque vous verrez ces choses arriver, sachez que votre délivrance est proche » et vient ce verset  » cette génération ne passera pas (qui verra ces choses ) que tout celà n’arrive « 
    Voilà que Dieu vous bénisse et merci a vous tous .
    J’attends vos commentaires avant d’aller plus en profondeur .

    @franco :

    Encore faut-il que l’on interprète bien, lier ensemble Luc.21:24 et Rom.11:25 reste un hypothèse. Dans ce texte,  le temps des nations semble lié directement au fait que les nations foulent aux pieds Jérusalem. Apoc.11:2 nous dit que les nations fouleront aux pieds la ville sainte pendant 42 mois! Cela c’est fait dans l’histoire, ça n’est donc pas une période d’environ 2000 ans.

  42. Aslane

    Hello !
    Aslane @ Fauconnet : Avec respect et sans vouloir être rentre dedans, c’est peut-être un peu dommage de risquer de casser l’élan actuel de recherche et de réflexion personnelle, par le fait de livrer vos indices…
    C’est justement ce qui est passionnant, de suivre les débats au travers des pistes de réflexions proposés et leurs divers commentaires, d’y réfléchir par soi-même (même quand on ne mets pas de coms, ça n’empêche que le ciboulot mouline dur !!!).
    J’espère que ça ne va pas couper la dynamique qu’a lancée Paddy, qui nous pousse à étendre nos limites en revoyant nos croyances…
    D’un autre côté, nous restons libres de peser les convictions de chacun…

    En tout cas, je sais une chose, c’est que je ne crois plus pareil concernant le futur !
    J’ai besoin d’affiner, et j’ai bien hâte à tes prochains posts, Paddy !

    Amitiés,
    Aslane

    @Aslane :

    La suite arrive, je reviens juste des Etats Unis, c’est la raison de cette période de « silence radio »
    Paddy

  43. tsôphêh

    Je rends grâce à Dieu qu’il ne nous a pas laissé seul, mais qu’il nous a donné son Esprit afin que nous soyons guidés dans la vérité.
    Je ne suis pas un érudit, ce que je connais du Seigneur et de sa parole, c’est du Seigneur seul que je l’ai reçu; à ma conversion, on m’a remis une confession de foi, et le Seigneur m’a simplement dit: ne te borne pas à croire tout ce que tu y vois, car je te montrerai ce que tu dois en croire.
    le temps a passé, beaucoup de choses m’ont été expliquées, mais en fin de compte, l’essentiel dans tout cela, c’est de se perdre dans la communion qui nous est offerte avec notre Seigneur Jésus, et de vivre simplement par Jésus dans la paix et la confiance.
    Je comprends qu’on veuille en savoir plus, néanmoins, ce qui est vraiment essentiel, c’est la Vie, Christ.
    Soyez tous abondamment bénis dans cette voie , la voie sainte, sur laquelle vous êtes engagés, mais restez attachés à l’essentiel, Jésus, c’est Lui qui est maintenant votre vie. Que vous sachiez les mystères de Dieu ou que vous les ignoriez, si vous vivez Christ pleinement, alors tous ces événements à venir, ou non, n’auront pas vraiment d’importance, car comme les rapaces du ciel, vous saurez, très certainement quels sont les temps dans lesquels vous vivrez.

  44. franco

    Bonjour Paddy , tu as dis plus haut que;  » Pour l’expression “alors toutes les tribus de la terre se lamenteront ”, le mot grec qui a été traduit dans cette version par le mot « terre ». est souvent utilisé en renvoyant à la Terre Promise des Juifs. Donc, toutes les tribus d’Israël porteront le deuil.

    Mais encore une fois comparé avec Luc cela ne tient pas la route , ou alors je ne le comprends pas ce qui est possible .

    Luc 21 / 25  » Il y aura des signes dans le ciel, lune et étoiles….Et sur les NATIONS qui ne seront que faire au bruit de la mer et des flots …. »

    Là ce n’est pas encore une mauvaise interprétation du Grec :D ou alors je tape ma bible a la poubelle si c’est le cas (je plaisante lol) .

    Hors Luc 21 parle exactement du même sujet que Matthieu 24 ¨

    Sauf que Luc ( collaborateur de Paul) a une vision plus large car par le ministère de Paul nous savons que les Nations sont entré dans le mystère du Corps de Christ son EGLISE (Ephés. 3/ 1, 9)

    Autre chose qui ne vas pas avec cette hypothèse sont les versets suivants .

    Matthieu 24 / 37 à 39 pour ne pas aller trop loin qui disent que

     » 37 Mais comme il en était aux jours de Noé, il en sera de même de l’avènement du fils de l’homme.

    38 Car comme aux jours avant le déluge les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient, et donnaient en mariage, jusqu’au jour que Noé entra dans l’arche ;

    39 Et ils ne connurent point que le déluge viendrait, jusqu’à ce qu’il vint, et les emporta tous ; il en sera de même de l’avènement du Fils de l’homme  » Jésus dit que ce sera comme aux jours de Noé , là ce fut a l’échelle mondiale et non pour Israel seulement que je sache .

    Aussi comme pour la période de Noé ce sera un jugement pour la terre et l’humanité mais avant cela il y a des élus qui rentreront dans le salut comme pour Noé dans l’Arche . (élus juifs) comparez avec Hébreux 11/7) où il est dit que Noé devint héritier de la justice qui s’obtient par la foi en Jésus Christ (comme les juifs qui devront aussi etre avertis divinement pour rentrer dans le salut par la foi (type de l’Arche)

    Note ; l’Eglise est enlevée avant la venue du fils de l’homme.

    L’Arche étant un type de Jésus Christ pour le salut de ces Israeliens , car c’est bien a des Israeliens que Jésus parle et non aux Nations .

    Les Nations n’attendent pas la venue du Fils de l’homme (qui est pour les Isreiliens) mais l’avènement du Seigneur (1 Thes 4/ 15)

    Alors pourquoi seulement Paul parle de l’avènement du Seigneur ?
    La réponse est simple car c’est a Paul que Jésus a révélé l’enlèvement du Corps de Christ , c’était un mystère avant le ministère de paul ( 1 Corinth 15/ 50) et d’autre part c’est l Eglise qui attend l’avènement du Seigneur et non les Israeliens ( a part les Israeliens convertis a Christ bien sur)

    Jésus dans MAtthieu 24 ne parle pas de l’ Eglise car ils ne peuvaient le comprendre alors il parle de l’avénement du fils de l’homme qui est autre chose car il viendra sur terre Juive tans dis que l’avénement pour l’Eglise se fera a la rencontre dans les airs .
    A ce propos Jésus dira  » Quand le fils de l’homme reviendra trouvera t il la foi sur la terre ?  » parole pour les juifs et non l’Eglise qui elle est dans la foi en Jésus Christ depuis plus de 2000 ans .

    N’oublions pas que Jésus est venu pour les brebis perdues d Israel et qu’un Paul a été envoyé pour les nations .

    Désolé si je mélange un peu tout de vive voix aurait été bcp plus simple .

    Paddy excuses moi c’est pas pour dire autre chose mais c’est dans le même soucis que toi pour la vérité , que Dieu nous aide .

    La vérité n’a pas peur d’être éprouvée et questionnée comme tu as si bien dit et même si je me trompe j’aime mieux me tromper et être repris que d’avaler tout et n’importe quoi . Le Saint Esprit m’a souvent ramené a des choses que je pensais acquises et de revoir le tout a la lumière du Saint Esprit .

    Dieu te bénisse paddy

    @franco :

    Comme tu dis, Luc.21est parallèle à Matth.24
    De la même manière que le verset clé pour situer la période dans Matth.24 est le verset , dans Luc 21, c’est le verset 32
    C’est donc déjà accompli! pour le reste de ce que tu avance, ça n’engage que toi de faire le tri entre ce qui serait pour Israel et pour l’église.
    je te dirai juste 2 choses:
    – attention de ne pas confondre juifs et israéliens, c’est comme confondre arabes et musulmans. On peut être juif sans être israélien
    – Pour moi l’église est composée des juifs convertis et des gentils convertis qui forment ensemble un seul corps.
    En tout cas, je suis satisfait, ces billets ont le mérite de faire réfléchir, c’était le but!
    Paddy

  45. Dilson

    Pfff vraiment fontaine tu en fait coulé des idée reçu, tu chamboules tellement de concept.
    Au départ je lisais les « apoca » juste pour lire cela me faisais même rire de savoir que ya des « malades » dans vos genre (sans vouloir être vulgaire ou méchant ;-) ) qui on passé du temps à chercher à comprendre la fin des temps.
    Née de nouveaux depuis janvier 2008, je me préoccupais (et encore) d’être agréable a Dieu, de le connaitre et connaitre sa volonté pour ma vie, mais la je viens de passé 3h a lire ce billet avec tout ces commentaire et whaou, cela est choquant, il y a des paroles que tu a dite : (L’Eglise, à cause de sa vue tronquée sur la fin des temps, a abandonné le monde à lui-même et au diable et a attendu le retour du seigneur et le jugement de Dieu qui s’abattrait sur la terre.
    Sa seule espérance est le ciel…Avons-nous vraiment besoin de repères pour discerner les temps dans lesquels nous vivons ou avons-nous besoin de retrouver des repères concernant notre mission sur terre?
    Avons besoin de retrouver des repères sur l’intention de Dieu concernant la terre et concernant son royaume?
    Comment pouvons-nous, individuellement et corporativement, nous repentir pratiquement?
    Pour moi les repères de temps sont secondaires. Le jour de notre mort, c’est notre fin du monde. Être prêt pour la fin, c’est l’essentiel!)
    JAMAIS je n’ai pensé les choses de cette manière…
    Certain livre apocryphe sont très difficile a accepté, tellement qu’elle son mystérieuse et loin de ce que nous pouvons concevoir de la vie Chrétienne, mais avec ta manière d’exposer les choses,
    sérieux ben cette bible commence vraiment a devenir tres spec, Que l’Esprit nous révèlent vraiment la vérité, houuuuuuhouuuuuu LA VERITEEEEEEEEEEE
    Merci pour tout ce que tu es, que le Christ sois glorifier, et que ce qu’il fait pour toi, se manifeste au yeux de tous,
    j’aimerais partagé cela avec tellement des frère et sœur d’ici, mais ils ne pourront pas le recevoir, c’est triste… demeure dans sa grâce. amen

    • Paddy

      Merci pour l’encouragement
      Tu sais, ceux qui me connaissent ou qui m’ont connu sont surpris que j’aborde ces thèmes, ça n’était pas mon terrain de jeux, j’aime le pratique.
      En fait, celui qui lit attentivement va vite s’apercevoir que ces billets sont très pratiques quand à leurs applications,
      ils touchent nos responsabilités, notre vision, notre implication dans le monde, notre compréhension du plan de Dieu, nos priorités etc…
      Maintenant tu sais, tu serais surpris du nombre de personne qui sont prêtes à recevoir ce message, Dieu est à l’œuvre et prépare les cœurs.

  46. Elodie

    Que penser alors du livre ‘la vision’ par D.Wilkerson, que je suis certaine comme ancien pentecôtiste tu as du lire…
    Je suis en train de finir son livre et tout ce qu’il prédit se réalise, pourquoi? Ce livre est-il mal interpreté? Qu’en penses-tu?
    J’avoue être perdue et ne plus savoir qui écouter la Bible est le livre le plus dans le monde mais aussi le plus mal lu!
    A notre époque on ne sait plus comment prier et on ne sait plus comment lire la parole, je m’adresse surtout a moi dans cette dernière phrase. Aussi cela fait depuis peu que je le penche sur les thèmes comme ‘enlèvement’ ‘tribulations’ etc…
    Et ça me faut entrer dans un sentiment de peur, et surtout ça embrouille le cerveau… Que faire? Qui écouter ? Merci pour ces billets ;)

    @Elodie :

    Je ne suis plus trop fan de ce qui me dit comment le monde va aller plus mal je suis plus intéressé par les paroles qui me disent comment faire pour que les choses aillent mieux.
    David Wilkerson a été un homme de Dieu. C’est vrai que le livre « la vision » contenait des choses assez précises pour son époque.
    Maintenant concernant le personnage, je retiendrai plus « la croix et le poignard », l’oeuvre qu’il a fait pour aller chercher Nicky Cruz est énorme. Jésus a dit on reconnait l’arbre à son fruit, tout ce qui entraine peur et confusion n’est pas bon pour toi ou mal gérer.

    • Sylvie

      Moi aussi je regarde plus vers le remède car c est bien Dieu qui a le dernier Mot et non l ennemi!Je veux être animée par le même esprit que Josué et Caleb qui , eux , ont pris possession du pays promis!
      Demande moi les nations pour héritage!Dieu s adresse à son Fils et donc à nous son Épouse!
      Je crois au Dieu qui fait toutes choses nouvelles! Il l a fait dans ma vie! Est ce plus difficile pour Lui de le faire dans une famille, une ville, une ou plusieurs nations? NON!car RIEN N’EST ÉTONNANT DE SA PART! N oublions pas que l ennemi de Dieu ce n est pas l être humain mais satan et ses démons! C est pour l’être humain qu’Il a donné son Fils!
      Comme le chante Didier Barbelivien: que Dieu nous donne la Paix s’Il est à nos côtés!
      Il a prouvé qu’Il est de notre côté en donnant Jésus Christ, son SHALOM !

  47. bernard

    Salut en christ

    La première remarque est que le discours de Jésus concerne la totalité de Matthieu:24 et Matthieu:25.
    Le second point est que Jésus répond à 3 questions: La destruction du temple qui est déjà accomplie et qui concerne l’Israël de l’ancienne alliance, L’avènement de Jésus qui concerne l’église et la fin du monde qui concerne les nations. 1corinthiens:15.23-24 sépare bien le retour de Jésus et la fin du monde.
    Le problème est de savoir comment Jésus répond à ces 3 questions dans son discours?
    Ce que l’on peut remarquer, c’est que la description de la grande tribulation concerne en même temps la destruction du temple (voir Luc:21) et le retour de Jésus puisque l’avènement du Christ est mentionné.
    On a donc un discours « typologique » sur des évènements types (modèle, midrash) comme le fait souvent Jésus. Par exemple l’abomination qui cause la désolation est un évènement type qui s’est déjà passé plusieurs fois dans l’histoire et qui arrivera encore et pour aller plus loin, un type qui peut aussi s’appliquer à une personne comme à un groupe de personnes. En cela le discours de Jésus n’est pas seulement prophétique mais c’est aussi un enseignement.
    Quant à la génération dans laquelle tout cela arrivera, un pasteur anglais (Derek Walker) a remarqué dans luc:21.32 qu’il serait question de la génération à partir de la fin du temps des nations (luc:21.24) qui s’est accompli par la renaissance d’Israël et la reprise de Jérusalem. C’est une interprétation valable selon le contexte à mon avis.
    Donc il est très intéressant de voir l’application de ce discours avec précision en ce qui concerne la destruction du temple en 70 mais attention de ne pas occulter l’avènement du Christ et aussi la fin du monde.
    Pour ceux qui sont intéressés, j’ai trouvé un autre prédicateur anglais qui enseigne le livre de l’apocalypse de façon approfondie. Il s’agit de David Pawson.
    Je suis content de voir des croyants partager les mêmes questions qui deviennent alors des prières collectives car lorsque deux ou trois sont assemblés dans le nom de Jésus, Jésus est au milieu d’eux.
    Que Dieu vous accompagne en Jésus-Christ

    • Paddy

      Je comprends ton point de vue et merci de le partager.
      Concernant l’interprétation du pasteur anglais sur la question de la génération. Une génération biblique c’est 40 ans. Rien dans le texte n’indique une autre génération que celle qui écoute Jésus parler, rien n’indique un saut d’environ 2000 ans.
      Beaucoup partageaient ce point de vue au début des années 80 en soulignant que le top départ était l’indépendance d’Israël en 1948, 48+40= 88 et il y avait une effervescence dans certains milieux dits prophétiques. les années 90 sont arrivées sans que rien ne se passent, donc mauvaise pioche! Alors les mêmes ont suggéré qu’il fallait compter à partir de la guerre des 6 jours en juin 67, après tout c’est là que Jérusalem est redevenue capitale d’Israël, 44 ans se sont déjà écoulés et rien. Le temps qui passe montre si notre interprétation est juste ou non.
      Concernant la mention de l’avènement, d’un point de vue étymologique, on ne peut réduire ce mot à la notion de retour. malheureusement il y a une grande confusion entre l’avènement et le retour de notre Seigneur, beaucoup pensent que ces mots sont synonymes.
      Cette question va faire l’objet du prochain chapitre de la série « Apocalypse Now? ».
      Merci pour ta contribution.

  48. Béren Radic

    Avec le chapitre 8 d’Apocalypse Now, je comprend mieux le sens d’avènement maintenant. C’est comme des écailles qui tombent de mes yeux. La question des disciples devient claire.

  49. Raphaël

    Bonjour Paddy,

    Ayant pris note précédemment de la raison pour laquelle tu scindais en 2 l’étude de Matthieu 24 je remarque toutefois que cette scission permet de faire des conclusions un peu hâtives ou du moins incomplètes au vu justement de la suite du chapitre qui parle clairement (à mon sens) du retour de Jésus.

    Je persiste personnellement à croire sans pouvoir le démontrer « mathématiquement » qu’il y a quelque part dans Matthieu 24 une description qui contient en elle-même 2 évènements, à savoir la destruction du temple et le retour de Jésus, c’est pour cela que l’on peut conclure par défaut qu’il s’agit ici d’un récit typologique ou « midrashique »

    Lorsque Jésus parle de son retour à la fin de Matth. 24, il répond aussi et de fait aux questions des disciples.

    On voit aussi dans Luc 21:35 que le jour de l’avènement du Fils de l’homme viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face DE TOUTE LA TERRE.

    Je suis persuadé que les disciples ont étés inspirés à poser ces 3 questions dont ils ne pesaient pas la portée et qui a permit à Jésus de répondre non seulement à l’Église de cette génération mais aussi à la nôtre.

    • Paddy

      Tu as le droit de le croire, c’est une hypothèse. Moi je ne suis pas convaincu.
      Pour ma part, les conclusions par défaut me dérangent un peu mais c’est mon problème.
      Je rappelle juste, comme vu au billet Chap. VIII, que le mot grec PAROUSIA, traduit avènement, signifie en réalité PRÉSENCE.

  50. Raphaël

    Bonjour Paddy,

    J’entends bien le sens du mot parousia, cependant je ne vois pas pourquoi cette « PRÉSENCE » exclurai systématiquement son origine par sa « VENUE », encore une fois j’ai du mal à forcément voir une contradiction entre les deux.
    Au verset 42 par exemple (Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.), Jésus étant déjà présent depuis la pentecôte, je ne vois pas de pertinence à attendre une autre présence de Sa part quelques années plus tard en 70.

    Merci encore une fois de nous offrir cette rare et précieuse opportunité de partager la Parole ensemble avec tant de simplicité.

    • Paddy

      hello,
      je vais te répondre simplement. Une venue signifie en quelque sorte, venir et être présent et Il est déjà présent.
      je crois personnellement en ce que l’on pourraient appeler « des venues différentes » de Christ. Là ou je mets l’accent c’est sur les mots pour défier notre compréhension et ouvrir d’autres horizons.
      pour moi beaucoup de se que l’on pourrait appeler « autres venues » sont en fait des changements d’état, ou des manifestations de sa présence actuelle. Seules quelques versets suggèrent a proprement dit la notion d’arrivée dans le futur mais le mot parousia y est absent.
      Merci pour ta participation constructive.

  51. Michel BONTEMPS

    Bonjour,

    Je lis vos billets « apocalypse now » et la question que je me pose est:
    Est-ce que vous ne suivez pas les actualités et l’évolution de ce monde politique et religieux et n’avez-vous jamais fait de paralèlle avec les signes annoncés par Jésus Lui-même quant à son avènement ?
    Est-ce à votre avis l’annonce d’un gouvernement mondial, l’oeucuménisme qui a pour but de rassembler toutes les religions en une seule n’ont rien à voir avec le procher retour du Seigneur l’établissement du faux prophète et de l’antichrist ?
    Sans parler de tous les autres signes, tremblements de terre, et catastrophes naturelles, famines ect….
    Pour ma part, j’ai étudié pendant plus de 40 ans la parole de Dieu à ce sujet et ayant abandonné pendant 10 années le milieu évangélique, c’est en voyant les évènements mondiaux que je suis revenu à l’évangile et à Dieu car pour moi ils sont des faits incontestables que nous sommes bien à la fin des temps
    D’après vos réfélexions, l’enlèvement de l’église et la grande tribulation, le règne même de l’antichrist dont pourtant tous les signes sont de plus en plus visibles ne sont que des illusions comme la résurection de l’empire romain malgré tout ce qui se passe en ce moment dans les pays de la méditérannée et l’europe
    Avez-vous déjà regardé la carte de cet empire romain et celle de l’europe actuelle avec tous les pays de la méditérannée qui viennent et continuent de vivre une révolution qui semble bien géographiquement ressembler à ce qu’était justement l’empire romain
    Voudriez-vous dire que tous ceux qui ont étudié pendant des années la Bible se sont trompé et que d’un seul coup vous pouvez tout renverser en un tour de main par votre seule interprétation personnelle de ces évènements ou du moins ne pas vouloir les voir en face
    2 Pierre 3: 1 Voici déjà, bien–aimés, la seconde lettre que je vous écris. Dans l’une et dans l’autre je cherche à éveiller par des avertissements votre saine intelligence,
    2 afin que vous vous souveniez des choses annoncées d’avance par les saints prophètes, et du commandement du Seigneur et Sauveur, enseigné par vos apôtres,
    3 sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises,
    4 et disant : Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.

    • Paddy

      Pour réagir comme cela vous n’avez pas tout lu (billets et commentaires), je rajouterai 2 choses
      1° quand vous dites: « Voudriez-vous dire que tous ceux qui ont étudié pendant des années la Bible se sont trompé et que d’un seul coup vous pouvez tout renverser en un tour de main par votre seule interprétation personnelle de ces évènements ou du moins ne pas vouloir les voir en face ». Désolé de contredire mais c’est faux de prétendre que TOUS ceux qui ont étudié la Bible sont arrivé à la conclusion « traditionnelle » dispensationaliste.
      2° C’est beaucoup trop dangereux d’interpréter la bible avec les actualités, beaucoup de livre de « prophéties » sur la fin des temps des 50 dernières années sont maintenant caduques. Certains de ses auteurs sont morts alors qu’ils affirmaient avoir reçu la révélation qu’ils verraient le retour du Seigneur avant leur mort. Certains de ceux qui sont encore en vie n’osent plus les rééditer car le monde géopolitique a tellement changé qu’ils ne peuvent plus faire coïncider leur prophétie.

  52. François

    Hello,

    Excuse pour ce retour en arrière dans les fils d’actualité.

    Je te cite; « tout ce qui précède le verset 34 s’est accompli dans la génération de ses auditeurs… »

    Il y a toujours une chose qui me chiffonne là-dedans, ce sont les versets 6 et 7.

    « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.
    Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. »

    Surtout: « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ».

    En aucun cas cet aspect de la prophétie n’a pu se réaliser avant 70, ni pendant les trois premiers siècles d’ailleurs. L’empire Romain assurait une « certaine » paix civiles et repoussait relativement aisément les assauts externes (loin de Jérusalem et d’Israël d’ailleurs). Il y a eu des révoltes intérieures matées (les juifs entre autres en 132) ou des persécutions (contre les chrétiens entre autres) mais qui ne correspondent pas à ce qu’a dit le Seigneur.

    J’avais laissé un post moins précis en avril 2011 et tu m’avais dit que tu étais d’accord. Suis perplexe.

    Remarque gênante, je le sais, mais je suis très attaché à ce qui est écrit.

    Cordialement

    François

    • Paddy

      Concernant Matth.34:6-7 voici ce que déclare les historiens de l’époque concernant cette période d’avant 70.
      Concernant les guerres et les bruits de guerres
      Flavius Joseph dans la guerre des juifs: La prédiction de Jésus s’est-elle matérialisée dans cette génération ? Effectivement, les guerres ont commencé à éclater partout dans l’empire. Les Juifs ont vécu dans la peur constante, avec 50,000 Juifs tués à Séleucie et 20,000 dans Césarée. Alors en l’an 66, 50,000 Juifs ont été tués à Alexandrie. Dans une période de 18 mois, quatre empereurs à Rome ont été assassinés violemment. La guerre civile a éclaté dans la ville de Rome. C’était un temps de grande agitation et il y avait des rumeurs constantes de nouvelles rébellions.
      Tacite (historien romain: Il y eut 3 guerres civiles et bien plus contre des ennemis étrangers…
      concernant les famines et tremblements de terre:
      Eusèbe de Césarée : De son temps [Claude César], la famine est descendue sur le monde entier
      la bible elle-même la mentionne dans Actes 11
      L’histoire nous dit que les quelques années juste avant la chute de Jérusalem en l’an 70 étaient une période d’activité sismique exceptionnellement élevée. Le séisme le plus connu était la destruction de Pompéi en l’an 63.
      Les auteurs de la période nous parlent aussi du séisme à Crète, à Smyrne, à Milet, à Chio, à Samos, à Laodicée, à Hiérapolis, à Campanie, à Colosse, à Rome et en Judée.
      Pour reprendre ton vocabulaire, réponse gênante, je le sais mais je suis très attaché aussi à ce qui est écrit.
      Moi aussi je suis perplexe par rapport à ton commentaire. Nous ne devons pas consulter les mêmes livres d’histoires.
      Cordialement

  53. NUGUES Catherine

    Encore un grand merci Paddy pour les explications des années avant 70……..

    J’attends la suite avec chacun(e) d’entre nous.

    Soit béni pour le partage de ces billets.
    Catherine

  54. pingabrice

    bjr a tous.

    revenons au verset 30 de mat 24; le mot alors.permet une connexion logique avec les versets précedents. apres tous ces signes ce sera le fils de l’homme qui paraitra.

    et je ne crois pas que ce jour est deja arrivé.

    il s’agit des signes de la fin.

  55. Piecol

    Bonjour à tous ;
    Mat. 24:4-5 « Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise.
    Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. »
    Le commentaire de Jésus CONCERNE et COMMENCE par là: son RETOUR. « Prenez garde ». Celui-ci serait précédé par quantité de faux prophètes tentant de SEDUIRE les élus eux-mêmes (versets 22-24).
    C’est LE PREMIER signe auquel nous devons prendre garde: l’apostasie généralisée (2 Thess.2:3). Elle était déjà naissante selon 1 Jn.4:1 « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. »
    Cette apostasie est survenue bien après la destruction du temple de Jérusalem en 70 , bien après que Jean n’écrive la Révélation
    Ap.2:4 et les reproches du Christ glorifié aux 7 Eglises d’Asie. « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. » et Ap.2: 25 « seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu’à ce que je vienne. »
    Je n’ajoute donc pas foi à votre vision beaucoup trop littérale de Mat.24, et préfère de loin, comme les 5 vierges sages, garder l’huile du Saint-Esprit dans ma lampe.
    Mat.24:5-6 « Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent.Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre! »
    Avec toute ma douceur, voici donc ma réponse à tous ces commentaires.
    Piecol

    • Paddy

      C’est votre droit.

  56. Piecol

    Merci Paddy, intelligence et sagesse sur vous;

    Il s’agit ici plus que de mon droit mais du devoir à ne pas croire à n’importe quoi ou n’importe qui et celui de répondre avec douceur pour défendre notre croyance.
    La méthode consistant à ergoter et pinailler sur des mots, ça, c’est le propre de la sagesse humaine. Celle de se poser des questions n’est guère meilleure (Lisez 1 Tim.6:3-5)
    —————
    Les saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ:

    Mat.16:1 Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. 2 Jésus leur répondit: …3… Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. 4 Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui de Jonas. Puis il les quitta, et s’en alla.
    Le seul « signe venant du ciel » que verrait cette génération est celui de Jonas: la mort et la résurrection du Christ.
    Mat.16: 6 Jésus leur dit: Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens.
    Puis « dans la foulée » si je puis dire, Christ enseigne à Pierre, que la vérité est « révélée », jamais déduite de l’analyse intellectuelle comme celle venant du « levain » des pharisiens, sadducéens et scribes (Mat.16:13-16) qui ne sont pas membres de l’Eglise véritable.
    Puis comme Pierre a reçu cette révélation. Mat.16:17  » Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17 Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas (ce n’est pas le même Jonas que celui du signe!); car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. ».
    Puis vient que l’Eglise est annoncée à venir. Mat.16:18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre JE (MOI JESUS) bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
    Puis vient que Jésus reprend Pierre et le qualifie de Satan, le pauvre ?
    Mat.16:23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.
    Puis la réfutation de la croyance stupide selon laquelle la mort d’une personne serait « la fin du monde » pour elle.
    Mat.16: 25 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.
    Puis enfin l’avènement du Seigneur dans sa gloire.
    Mat.16: 27 Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres. 28 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans son règne.(c’est Mat.24:34)
    Sur cette phrase de Christ, une fausse croyance comme quoi, se perpétua parmi les apôtres. Pierre, lui-même allait mourir et ne verrait pas le « retour » de Christ (Jn.21:19). Une correction s’imposait donc.
    Jn.21:23 Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple(Jean)ne mourrait point(mort=fin du monde ?). Cependant Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait point; mais: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? 24 C’est ce disciple qui rend témoignage de ces choses, et qui les a écrites. Et nous savons que son témoignage est vrai. »
    Ce disciple que Jésus aimait (Jean) verrait plus tard, le  » fils de l’homme venir ». Il serait alors en détention et non à Jérusalem lors de la destruction du temple.
    (Ap.1:7). Remarquez ici le signe de Jonas  » ceux qui l’ont percé » !!!
    Effectivement sous la forme de visions qu’il écrira dans le dernier et très hermétique livre de la Bible, La Révélation ou Apocalypse.
    Cela bien, bien après l’an 70, et même bien après la chute de l’empire romain.
    Ap.17:9-10 C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise. 10 Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe (Rome jusqu’au 5 ième siècle environ), l’autre n’est pas encore venu(…?), et quand il sera venu (c’est Mat.24:3 Quand cela arrivera-t’il?), il doit rester peu de temps (notre époque).
    Et la fin de la Bible, attente de tous les véritables croyants nés de nouveau :
    Celui (Ap.1:2) qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen, Viens Seigneur Jésus !
    On ne peut se dire Chrétien sans espérer journellement le retour de Christ autrement que par la mort.
    Tant que l’Eglise sera sur cette terre, l’avènement du Seigneur n’aura pas eu lieu.
    (1 Thes.4:15)

    Bénédictions à tous les lecteurs.

    Piecol.

    • Paddy

      Je ne peux souscrire à votre raisonnement, car oui vous raisonnez et interprétez à partir de postulats et non à partir de la parole elle-même. Il y a assez de matières dans les différents billets pour que j’ai besoin de m’expliquer de nouveau. Bénédictions.

    • kat

      Bonsoir,

      Je pense que tant que les Chretiens n’auront pas réellement Christ en eux, tant qu’ils n’auront pas les yeux ouverts et qu’ils continueront à se bagarrer sur des doctrines religieuses…
      Ils n’intéresseront pas Dieu dont le seul souhait est de voir Christ en nous et par conséquent, l’avènement de Christ sera retardé,nous avons à laisser entrer la lumière en nous ; diminuer afin qu’il grandisse et Christ règnera sur la terre

  57. Piecol

    Merci de votre réponse et c’est votre droit de ne pas être d’accord avec ce que j’écris.

    Mais c’est dommage de rabrouer en 5 lignes, sans détails, tant de mes lignes.
    Terminons.
    2 Tim.3:16 « Toute Ecriture est inspirée de Dieu ». TOUTE.
    Tant d’interprétations personnelles viennent de ce que l’on prend un court extrait d’un passage et que l’on « brode » là-dessus sans le rattacher au contexte élargi au chapitre qui l’inclut, au livre qui l’inclut, aux autres livres de la Bible toute entière.
    On n’a pas le droit de pratiquer ainsi car on va droit dans le mur.
    Voyez-vous, je lis attentivement LA BIBLE et rien d’autre, au moins une heure par jour parfois 4. Je ne me rends dans aucune assemblée, préférant consacrer le temps de transport à l’étude très approfondie. Je ne suis donc influencé par aucun prêche, aucun postulat, aucun raisonnement. Je n’accepte aucune idée religieuse qui serait le fruit de ma raison. Les révélations que reçois viennent spontanément jaillissent du tréfond de mon âme et souvent me laissent pantois.
    Il en est comme dit le Seigneur dans Jn.7:37 « Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.39 Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »
    Il en est aussi comme dit Paul, et c’est l’objet de ma prière avant toute étude: reconnaître ma faiblesse en tout et demander que le Saint-Esprit intercède par la Parole.
    Ro.8:26-27 « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. »
    Ma faiblesse est de ne pas savoir à l’avance ce que je vais demander et recevoir mais de laisser mon cœur être sondé par le Père qui connaît la pensée du Saint-Esprit contenue dans l’Ecriture toute entière. Ainsi tout arrive à point.
    Je tenais à corriger le grief que vous tenez à mon encontre suite à mes écrits. Je ne raisonne pas, je lis. « Que celui qui lit fasse attention » dit Christ dans Mat.24.

    C’est ce que je vous souhaite en toute paix.

    Piecol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>